abre de récompense dit « des journées du... - Lot 309 - Osenat

Lot 309
Got to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Result with fees
Result : 23 750EUR
abre de récompense dit « des journées du... - Lot 309 - Osenat
abre de récompense dit « des journées du 18 et 19 Brumaire » Poignée recouverte de cuir avec triple filigrane. Monture en laiton doré, découpé, ciselé et gravé. Calotte à courte jupe, ajourée. Pommeau côtelé, garde à une branche, travaillée à pans, deux oreillons en navette décoré de feuilles d’acanthe et quillon recourbé vers le bas à décor en suite, avec poinçons barrettes (illisibles) sur le dessous. Belle lame courbe Damas de « Knecht & Steimm à Solingen », à dos rond gravé d’une frise de lauriers, contre tranchant et langue de carpe. Pans creux gravés et dorés à moitié, à fonds polis et amatis, à riche décor de feuilles, trophées d’arme et de musique. Fourreau en cuir à trois garnitures en laiton doré, découpé et à deux anneaux. Pitons à facettes (usures). Chape gravée « Journée de St Cloud. 19 Brumaire an 8 ». Dard en fer asymétrique. B.E. (Lame changée sous l’Empire). Epoque Consulat. La famille Knecht est bien connue et assez étendue. Son activité a commencé vers le milieu du XVIIIe siècle, on en trouve ainsi les premières traces au moment de la Guerre de Sept (1756- 1763), et se poursuivra, toujours à Solingen, jusqu’à la fin du XIXe siècle. Pierre Guillaume KNECHT, sa signature se retrouve présente sur nombre d’armes de cette époque, y compris sur des réglementaires comme des sabres de cavalerie des modèles An IX et An XIII. Il semble avoir cessé d’exercer vers 1810 car, à partir de cette année, si l’entreprise perdure son intitulé devient différent (Manufacture d’armes de P Knecht à Solingen).
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue