CAM PAG NE DE RU SSIE. - CASTELLANE (Boniface...

Lot 33
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR
Result with fees
Result : 2 250 EUR

CAM PAG NE DE RU SSIE. - CASTELLANE (Boniface...

CAM PAG NE DE RU SSIE. - CASTELLANE (Boniface de). Lettre autographe à son père. Vitebsk , 31 juillet-1er août 1812. 4 pp. 1/2 in-4, adresse, vestige de cachet de cire rouge à ses initiales, déchirure due à l’ouverture sans atteinte au texte. « (Witepsk le 31 juillet vendredi 9 h. 1/2 du matin)... Je vais au Palais déjeuner... (Witepsk le 31 juillet 1812, vendredi 1 h. 1/2 de l’après-midi). Je viens... d’écrire une lettre, que je vais copier ici, au général [Georges Mouton , comte de Lobau, dont il voulait quitter le service depuis un mois]... J’ai été au Palais déjeuner. Je voullois aller chez le g[ran ]d ma[réchal ] et le g[ran ]d écuyer [Louis-Alexandre Berthier et Armand Louis Augustin de Caulaincourt] , ils étoient sortis, je les ai apperçus au salon de service. Je suis rentré ici, ai été montrer le brouillon de ma lettre à Flahault [Charles de Flahault, futur général et aide de camp de Napoléon Ier, et futur amant d’Hortense de Beauharnais], il l’a trouvé fort bien : «Mon g[énér]al, la démarche que je fais aujourd’hui est dictée par l’honneur. J’espère que vous ne la trouverez pas déplacée. Je veux vous remercier de la bonté que vous avez eu de me permettre de conserver un mois le titre de votre aide de camp. À terme et au moment d’expirer, je ne veux pas abuser davantage de votre complaisance... J’ai été 4 ans 1/2 votre aide de camp. On ne reste pas aussi longtems auprès de quelqu’un sans lui être attaché... Ma belle-mère [ Jeanne Pauline Louis Randon de Pully, épouse de Louis Greffulhe] avoit envoyé pour l’empereur une lettre qui a été remise dernièrement à S. M. où elle lui rappellait l’espoir qu’elle lui avoit donné de me nommer chef d’escad[r]on? Je sais que si vous en fesiez la proposition je le serois immédiatement. Si vous trouvez que les sacrifices que j’ai fait pour montrer mon dévouement au service de l’empereur, si vous croyez que ma manière de servir peuvent compenser ce qui peut me manquer du côté de l’ancienneté... je vous demande de me proposer pour chef d’escad[r]on. Dans le cas contraire, mon parti est également pris. Cette lettre n’est pas un moyen dont je me sers pour hâter mon avancement... Si je suis attaché à l’état-major de l’empereur ou à celui du pce de N[euchât]el [Louis-Alexandre Berthier], ce ne sera que depuis votre consentement, tenant infiniment à conserver votre bienveillance - un jour de bataille où vous auriez un commandement, si mes services pouvoient vous être agréables, je serois très honoré d’être appelé comme volontaire auprès de vous pendant l’action...» (Witepsk le 31 juillet vendredi 9 h. 1/2 du soir)... Je viens de mett re à jour mon journal, ce qui est une chose un peu longue, n’ayant pas écrit depuis Wilna, j’y ai travaillé une partie de la journée... Le gal [Mouton ] m’a fait dire qu’il ne me répondrait pas par écrit parce qu’on commenteroit sa lettre, que j’en enverrois la copie à M. Castellane père et que cela courroit tous les salons de Paris, il faut qu’il ait le sentiment de sa bêtise, que je pouvois passer à quel g[énér]al ou dans quel rég[imen]t [que] je voudrois, que certainement il ne me nuiroit pas... »
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue