1952 Jaguar XK120 Roadster

Lot 115
Aller au lot
80 000 - 120 000 €

1952 Jaguar XK120 Roadster



Numéro de série 673217 - Entièrement d'origine
Matching numbers - Réfection mécanique complète
Seulement trois propriétaires
Carte grise française de collection


C'est le 27 octobre 1948 que le premier Salon de l'automobile de l'après-guerre tenu en Angleterre ouvrit ses portes à Earls Court à Londres. Personne n'était préparé au choc que causa la présentation sur le stand Jaguar d'un sublimissime roadster de couleur bronze, la toute nouvelle et révolutionnaire XK 120. William Lyons venait de placer la barre très haute, en ce qui concernait les voitures de sport et de série. 66 ans plus tard, on se retourne toujours sur la ligne superbe du roadster et on écoute avec le même plaisir le feulement de ce fabuleux moteur XK. Avec 6 cylindres et 2 arbres à cames en tête, c'est un vrai moteur ultra sport qui équipe cette sculpture sur roues. Grande réussite, ce tout nouveau moteur fera le bonheur des amateurs de la marque pendant des décennies en évoluant avec le temps. Le 120 de XK 120 provient de sa vitesse maximale soit 120 miles per hour soit près de 200 km/h ce qui fut vérifié par le magazine The Motor et par le Royal Automobile Club de Belgique dès 1949, ces deux entités dépassant allègrement les 120 MPH. La voiture portait donc un nom juste et mérité devenant par la même occasion l'une des voitures de routes fabriquées en série les plus rapides de son époque, sinon la plus rapide. Le roadster entra en production en 1949 et la demande fut instantanée. En compétitions, partout dans le monde, des XK 120 franchirent la ligne d'arrivée les premières. Aujourd'hui encore beaucoup de XK 120 participent à des courses ou à des rallyes et procurent beaucoup de plaisir à leurs conducteurs. Emblématique du renouveau anglais de l'immédiat après-guerre, l'XK 120 est une des icônes de l'histoire de l'automobile, sans doute une des plus célèbres voitures anglaises.

Cette Jaguar XK120 OTS – pour Open two-seater – fut produite le 24 Novembre 1952 avant d'être vendue le 27 Novembre 1952 par la concession Hornburg à Los Angeles. Son extrait de naissance nous indique un châssis numéro 673217, un moteur numéro W 6692-8 accolé à une boîte de vitesses numéro JL 14096 ainsi qu'une carrosserie numéro F 5262, des chiffres et des lettres que la Jaguar porte encore aujourd'hui. Son premier propriétaire John Duff, était possiblement l'un des Bentley Boys ayant gagné le Mans en 1924. C'est une hypothèse qui pourrait se confirmer sachant que ce dernier, né au Canada en 1895, a terminé sa vie dans les années 1950 en tant que consultant cascadeur à Hollywood.
Crane Kirkbride acquis l'auto en 1956 auprès de John Duff alors que son père était alors écrivain et scénariste à Hollywood, lui aussi Canadien de naissance. Crane était alors dans l'armée, il la conduisit de Santa Barbara à Fort Ord, sa base militaire où la voiture fit sensation. Après avoir quitté l'armée, en 1957, il l'emmena, par la route, jusqu'à San Francisco, prenant plus de 100mph au volant du roadster.
C'est ensuite Alan Sundstrom qui acquière la voiture à San Francisco en 1959. La Jaguar était alors immatriculée 1611 El Cu à Santa Barbara. D'abord immatriculée au nom de sa mère qui avait financé la Jaguar. Il ne la met à son nom propre qu'une fois la voiture remboursée. Afin de rouler avec la belle anglaise, il l'équippa d'une batterie en 12 volts et d'une jauge de pression au tableau de bord. Il fréquentait alors l'université de Berkeley et parquait la voiture dans la rue, c'est alors que cette dernière connut une éraflure sur l'aile avant gauche, une éraflure encore visible aujourd'hui ! Il installa donc des pare-chocs de XK140. En 1962, la voiture connut une panne due à une soupape défectueuse et fut ainsi mise à l'arrêt...
Ce n'est qu'en 2013 que la Jaguar quitte le garage d'Alan Sundstrom pour s'envoler vers l'Europe. Elle est donc acquise en 2014 par son actuel propriétaire. La Jaguar était alors dans l'état stricte que celui de son arrêt en 1962. Il s'atela donc à conserver sa patine, tout en lui offrant une seconde jeunesse mécanique. Les carburateurs SU furent alors refaits à neuf, tout comme le démarreur, la dynamo, le distributeur, etc. Le moteur fut également refait avec des coussinets neufs Vanderwell, un vilebrequin ré-usiné en cote 0,10, des pistons et segments neufs en 0,40, l'installation d'un joint spi en arrière de vilebrequin. Les joints moteurs furent bien sûr remplacés, tout comme l'embrayage et son mécanisme. La distribution fut refaite et un tendeur de chaîne hydraulique – type XK140 – fut installé. Le faisceau du radiateur fut remplacé, ainsi que les conduites d'eau et le thermostat – en pièce neuve d'époque –. La bobine aussi fut changée pour une pièce neuve d'époque, le faisceau d'allumage fut lui aussi remplacé et l'échappement changé pour une ligne en inox. Le systême de freinage a été refait à neuf. Enfin, les trains roulants furent révisés avec des pneus Michelin et des suspensions neuves.
Aujourd'hui, la voiture conserve tous ses numéros d'époque, sa peinture Birch Grey est en grande partie d'origine ; son habitacle Biscuit et Red est strictement dans son jus, tout comme sa capote French Grey. Pour ne plus ample endommager les assises d'origine, le propriétaire y installait d'autres assises rouges lors de ses sorties. Une paire d' aero-screen dont un d'époque coté conducteur furent installés et le pare-brise d'origine conservé avec les sides screens. Une sangle en cuir a été apposée pour maintenir le capot en aluminium fermé. Toutes les pièces remplacées lors de la remise en route de la voiture furent même gardées ! Le détail est poussé jusqu'aux moquettes d'origines encore visibles sous les tapis, la roue de secours avec son pneu Dunlop à flancs blancs, son cric, ses clefs etc. sont présents. Même la plupart des équippement Lucas sont des pièces datées de 1952 ! Nous disposons en outre d’un gros dossier de photos retraçant la remise en route de la voiture et des factures pour un montant de près de 10 000 €.
Il s'agit donc de l'une des Jaguar XK120 les plus intéressantes disponibles aujourd'hui, d'une authenticité rare, à l'historique limpide et prête à prendre la route !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue