Fusil d’honneur à silex décerné au Grenadier...

Lot 383
Aller au lot
Estimation :
20000 - 25000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 21 250EUR

Fusil d’honneur à silex décerné au Grenadier...

Fusil d’honneur à silex décerné au Grenadier Jean CHABEAU ou CHABOT de la 72e demi brigade, pour sa bravoure à la bataille de Marengo. Canon rond à pans au tonnerre, poinçonné et signé « Entse Boutet » («Entse» en partie effacé). Platine signée « MANUFRE A VERSAILLES » avec poinçon du contrôleur BOUISSAVY et chien à corps rond. Garnitures en argent poinçonné (la grenadière ne porte pas de poinçon, comme souvent). Crosse à joue en noyer, avec cachet et cheville, poinçonnée « BY » et « BELIAN », portant la plaque d’attribution en argent gravé de feuilles de lauriers et «Le 1er Consul au Cen Chabeau Gdier dans la 72e ½ Bde de Ligne » Baguette en fer. Longueur du canon : 113 cm. Longueur totale : 151 cm. Poinçons Coq 1, d’orfèvre JM et tête 88 et barette B.L ou B.S. Poincons 1798-1809: -Titre au coq 1 Departement. -Moyenne garantie de la Seine Inférieure (88). -D’orfevre « J.M » sous etoile de Jean MASSON ou de Jean MIGNARD -Barrette « B.C » (représenté mais non identifié dans le Boudriot) Petits éclats de bois. Anciennement remis à silex. Présenté avec une baïonnette à douille modèle 1822. Longueur : 53,5 cm. -Accompagné son brevet, au nom de Jean CHABEAU (corrigé à la plume CHABOT), sur vélin. Entête et cachet sec « AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS BONAPARTE 1er CONSUL » Signature du Général BERTHIER, ministre de la guerre, du secrétaire d’état Hugues MARET et du Premier Consul BONAPARTE. Fait le 19 ventôse An XI (10 mars 1803). Le grenadier Chabot est distingué d’un fusil d’honneur : « Grenadier dans la 72e ½ brigade d’infanterie de ligne à l’affaire du 25 Prairial An 8 à Maringo dans laquelle ce militaire à la tête de quelques uns de ses camarades chargea un peloton de cavalerie qui fut mis en fuite et il s’empara de deux chevaux. Le 10 nivose An 9 au passage du Mincio il contribua à la prise de deux pièces de canon, d’un officier et dix sept canonniers » (Traces d’humidité et déchirures). 32 x 40 cm. Encadré sous verre. A.B.E. Epoque Consulat. Biographie : Jean CHABOT (1
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue