[BONAPARTE (Napoléon) et JOSÉPHINE de Tascher de La Pagerie]

Lot 18
Aller au lot
Estimation :
80000 - 100000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 350 000EUR

[BONAPARTE (Napoléon) et JOSÉPHINE de Tascher de La Pagerie]

Acte notarié, expédition authentique signée par maître Raguideau et maître Jousset. 1796. 3 pp. 1/4 sur un bi-feuillet de papier azuré, monté dans un portefeuille de maroquin vieux rose, dos lisse avec titre doré en long, filet brun encadrant les plats avec points dorés aux angles, doublures et gardes de chamois gris, étui bordé (Loutrel). EXTRAORDINAIRE SOUVENIR D'UN DES COUPLES LES PLUS CÉLÈBRES DE L'HISTOIRE. «... furent présens Napolione Buonaparte... et Marie Josèphe Rose Tascher veuve... Beauharnois» Une fois le mariage décidé, au tout début de février 1796, les bans furent publiés le 7 février (17 ventôse an IV). La minute du contrat de mariage fut signée l'aprèsmidi du 8 mars 1796 (18 ventôse) devant les notaires Maurice-Jean Raguideau de La Fosse et Étienne-Gabriel Jousset (qui exerçaient rue Saint-Honoré) et en présence du futur général comte Jean-Léonor-François Le Marois, alors aide de camp de Bonaparte. La cérémonie du mariage elle-même se tint le lendemain, 9 mars (19 ventôse). Le contrat de mariage fut enregistré à Paris le 18 mars 1796 (28 ventôse), et les expéditions, c'est-à-dire les copies authentiques destinées aux époux, furent dressées dans la foulée. Bonaparte à la veille de se couvrir de gloire en Italie Ayant acquis une première célébrité par son action au siège de Toulon (1793), qui lui valut le grade de général, et au cours de la journée insurrectionnelle du 13 vendémiaire (5 octobre 1795), Napoléon Bonaparte venait d'être nommé commandant en chef de l'armée d'Italie le 2 mars 1796. Le présent acte le désigne encore comme général en chef de l'armée de l'Intérieur car sa nouvelle nomination ne devait prendre effet qu'à partir du 11 mars 1796, date à laquelle il partit pour prendre son commandement. Joséphine Belle aristocrate créole, d'un caractère indépendant, Joséphine avait subjugué Bonaparte: s'il se montra sensible à la séduction indéniable de cette femme accomplie, nourrissant alors pour elle un amour enflammé, il comprit par ailleurs
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue