1934 LAGONDA M45 DROPHEAD COUPE

Lot 59
Aller au lot
Estimation :
150000 - 200000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 171 600EUR
1934 LAGONDA M45 DROPHEAD COUPE
1934 LAGONDA M45 DROPHEAD COUPE
N° de série M45/60
Carrosserie Lancefield
Très bel état de restauration
Luxe et puissance
Eligible aux Mille Miglia
Pebble Beach en 1995
Carte grise française

Américain d’origine écossaise, Wilbur Gunn est né dans l’Ohio et rejoint ses terres natales pour fonder la société de production automobiles Lagonda en 1906. Archétype de la voiture de sport anglaise, les Lagonda seront rapides, élégantes et surtout puissantes avec d’imposantes mécaniques à l’image de Bentley à laquelle la marque est souvent affiliée.
Rapide, c’est le mot, et c’est d’ailleurs ainsi que Lagonda nommera un de ses modèles dans les années 1930 équipé du moteur de 4.5L et qui s’engagea aux 24 heures du Mans en 1935.
Si Alfa Romeo est donné comme favori de la compétition après de nombreuses victoires, Lagonda emporte le trophée à la surprise générale du public et même des pilotes Alfa Romeo qui s’étaient déjà installés sur la plus haute marche du podium. Cependant, après un calcul des officiels, la Lagonda pilotée par Hindmarsh et Fontes a réalisé plus de tours que sa concurrente italienne.
A cette époque, les Lagonda sont alors les voitures les plus rapides de Grand Bretagne dépassant même l’intouchable Bentley.
Si pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’entreprise sert à l’effort de guerre, la fin du conflit ne sera pas signe de joie pour Lagonda qui fut contraint d’être racheté par David Brown en 1947 qui avait déjà Aston Martin dans son portefeuille.
De ce mariage naitra quelques rejetons calqués sur ceux de chez Aston Martin et le nom de marque Lagonda s’enfoncera quelques peu dans l’oubli jusqu’à nos jours.

Le modèle que nous vous présentons est une Lagonda M45 sortie des chaines d’assemblage en 1934, une année avant la victoire mancelle de la marque.
Aux accents typiquement britanniques, la belle se dévoile dans une élégante carrosserie avec son capot long et son petit pare-brise. Il possède une large capote qui se rabat derrière les sièges arrière. Scrupuleusement bien restaurée, la puissante mécanique se met en route après une simple pression du bouton start dans un feulement caractéristique.
Si la voiture se conduit facilement, prenez garde tout de même à inverser les pédales : celle du milieu est l’accélérateur et celle de droite est le frein. Si cela est déroutant au début et que l’on a tendance à jouer de l’accélérateur quand on veut freiner, le maniement de la M45 est relativement moderne.
Véritable bête de concours d’élégance, cette Lagonda a gagné dans sa catégorie au concours d’élégance de Pebble Beach en 1995 et fait toujours autant tourner les têtes tant la qualité de restauration est indéniable.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue