1966 FERRARI 330 GT 2+2

Lot 71
Aller au lot
Estimation :
150000 - 200000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 244 200EUR

1966 FERRARI 330 GT 2+2

Numéro de série 8535
Moteur numéro 8535
Même propriétaire depuis 1967
Livrée neuve par la Franco-Britannic à Paris
A l’arrêt depuis 1974 – moins de 40 000 kilomètres d’origine
Carte grise française

Forte des ventes de la Ferrari 250 GTE, la firme de Maranello remis le couvert de la 2+2 de Grand Tourisme avec sa nouvelle 330 équipée du moteur V12 de 4.0 litres. Discrète et civilisée, la nouvelle Ferrari 330 GT 2+2 présentée en 1964 visait une clientèle aisée mais pas tapageuse. C’est pourquoi les lignes de la nouvelle née de Maranello affichaient une sobriété à en faire pâlir les Aston-Martin DB6 d’alors. Dessinée par Pininfarina, elle ne peine à masquer ses deux places supplémentaires, celles-ci restent difficilement perceptibles de l’extérieur. Son moteur est directement issu de celui de la 400 Superamerica et de la 330 TRI LM Spider victorieuse aux 24H du Mans 1962, développant sur la 330 GT 2+2, la puissance de 300 chevaux ! Equipée de nouveaux amortisseurs télescopiques à l’avant, d’un double système de freinage et d’un alternateur, elle entrait dans l’ère moderne ! Apparue avec quatre phares avant, la proue fut redessinée en 1966 au profit de deux phares plus classiques et plus distingués tandis que les ouïes latérales s’enjolivaient et se creusaient. Aussi agréable à conduire qu’elle l’est à regarder, la Ferrari 330 GT 2+2 est souple et dynamique à la fois. Capable d’atteindre 240 kilomètres heures en fond de 5ème, c’est une véritable GT italienne.

L’équipe Osenat Automobiles l’a réveillée. Elle était endormie, sous ses draps et sa poussière, derrière une porte en bois, depuis la mise en place des limitations de vitesse sur les routes française, en 1974. Elle est une enfant d’Enzo Ferrari, une 330 GT 2+2.
C’est le 27 octobre 1966 que cette Ferrari 330 GT 2+2 châssis 8535 fut mise en circulation par la Franco-Britannic, l’importateur exclusif du constructeur italien en France à cette époque. C’est donc à Paris
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue