1974 PORSCHE 911 Carrera 2,7 Targa

Lot 143
Aller au lot

1974 PORSCHE 911 Carrera 2,7 Targa

Numéro de série 9114610379

Moteur 210ch type 911/83 numéro 6641015

Injection mécanique Bosch (MFI)

Seulement 610 exemplaires

Même propriétaire depuis 1994

Plus de 45 000 € de facture de restauration

Carte grise française



On ne présente pas la Porsche 911 Carrera 2,7 RS née en 1972 et prévue à 500 exemplaires, à l'origine pour que la 911 soit homologuée en compétition. Seulement, les 500 premiers exemplaires se vendirent très rapidement et la demande fut telle que Porsche se vit contraint de poursuivre la production qui, au total, comptera 1590 unités jusqu'en 1973. En 1974, Porsche remanie alors son fer de lance en lui apposant de nouveaux pare-chocs à soufflets plus actuels que ceux en chrome. Ainsi naquit la Type "G". Pourtant, il ne s'agissait pas de laisser la clientèle demandeuse de versions sportives en reste. C'est pourquoi la production du moteur Type 911/83 de la 2,7 RS fut poursuivi sur ces nouvelles caisses et installé dans celles que l'on appellera désormais la Porsche 911 Carrera 2,7. Au programme, 210 chevaux permis par l'injection mécanique Bosch nourrissant les 2 687cm3 du moteur. Uniquement vendue en Europe, cette version ne fut produite qu'entre 1974 et 1975 à un total de 1534 coupés et 610 targa. Il s'agit ainsi d'une des Porsche les plus rares fabriquées, mais aussi l'une des plus performantes de son temps.



Cette Porsche 911 Carrera 2,7 Targa fut immatriculée le 6 juin 1974. Elle est ainsi née sous la teinte 137 Gelbgrün. En 1987, elle était immatriculée dans les Yvelines sous le numéro 2537 ST 78. C'est en 1994 que son propriétaire actuel acquière la Carrera, elle était alors devenue noire. Après des années de bons et loyaux services, la voiture fut restaurée à partir de la caisse entre 2016 et 2017. C'est ainsi que la 2,7 retrouva sa teinte d'origine si particulière. La voiture fut donc désossée par l'entreprise Racing Legend, un spécialiste Porsche basé à Issoire. Profitant de ce changement de couleur, tout ou presque fut refait à neuf, en terme d'esthétique. La quasi-totalité des pièces qui ornent la carrosserie sont neuves, du rétro conducteur, aux soufflets de pare-chocs, en passant par les buses de lave-glace, la sellerie ou encore le toit targa. Dans le même temps, le moteur a subit une importante révision pour plus de 15 000 €, comprenant une réfection de son étanchéité, un remplacement de l'embrayage, des injecteurs, des pignons et de la courroie de la pompe à injection, de tous les filtrs, des conduites d'huile, d'air et de chauffage, du croisillon de commande de boîte, des échangeurs d'échappement, des disques de freins avant et arrière, des tôles pare-chaleur, de l'insonorisant moteur, de l'étrier de frein arrière droit, des roulements de roue, du démarreur... Enfin, le moteur et ses accessoires furent repeints pour sembler neuf. Bien sûr, lors du remontage de la voiture, des joints neufs, de la visserie neuve, des silent-blocs neufs et tant d'autres pièces neuves furent utilisés pour un résultat proche de la perfection.

Aujourd'hui, cette Porsche 911 Carrera 2,7 Targa est conforme et dans un état proche de ce qu'elle était à sa sortie d'usine en 1974. Sa peinture est tout simplement parfaite, bien tendue, aucun défaut n'est présent sur la carrosserie et l'on constate que tout fut démonté pour la restauration. La voiture montée sur pont, nous retrouvons des soubassements à l'image de la partie émergée, tout semble neuf et aucun point de rouille, enfoncement, ni-même frottement n'est visible. Son habitacle noir présente très bien lui aussi, les moquettes d'origine furent conservées et nettoyées en profondeur, elles ne présente pas de trou ni déchirure et confirment les 134 500 kilomètres de la voiture. Le tableau de bord admet un autoradio Blaupunkt Stereo en son centre, fonctionnel. Un capot arrière "ducktail" peint dans la teinte de la carrosserie sera fournie à l'acquéreur en supplément de celui monté sur la voiture.

La Porsche 911 Carrera 2,7 injection que nous présentons aujourd'hui a été restaurée sans compter, son état est stupéfiant sous tout angle. Qui plus est, c'est un modèle particulièrement rare puisqu'il est l'un des 610 exemplaires de Carrera 2,7 fabriqués sous la carrosserie targa, nous pouvons deviner que cette Porsche est d'autant plus rare dans cette couleur typiquement 70s.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue