1987 Maserati Biturbo SI

Lot 178
8 000 - 12 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 8 520 €

1987 Maserati Biturbo SI

Numéro de série ZAM331B00HB117113
94 000 kilomètres
Configuration discrète mais élégante
Même propriétaire depuis 1998
Carte grise française

Quand De Tomaso rachète la marque Maserati à Citroën en 1975. Il développe la fameuse Bi-Turbo présentée à Modena le 14 décembre 1981. Ce tout nouveau moteur V6 possède deux arbres à cames par rangée de cylindres, deux turbocompresseurs comme son nom l'indique et trois soupapes par cylindre. Sa cylindrée de 2 000 cm3 est dictée par la loi fiscale italienne, qui surtaxe les cylindrées supérieures, mais pour l'exportation elle passe à 2 500 cm3. La ligne générale est très classique et ne manque pas d'élégance, la belle, n'emprunte pas son style à ses prédécesseurs, et propose des courbes anguleuses typiques des années 80. L'aura de Maserati, un prix contenu et les qualités dynamiques de l'auto vont engendrer un succès sans précédent. Avec le temps le modèle évoluera en cylindrée et en puissance, une version cabriolet et une quatre portes verront aussi le jour. Les Maserati Biturbo ont été produites de 1981 à 1998 à près de 38 000 exemplaires. Son tempérament et ses excellentes performances rendent le modèle très agréable à utiliser. Coté finitions intérieures, c'est un luxe raffiné qui est privilégié sans être ostentatoire, la voiture est discrète dans l'ensemble, mais reste une petite « bombe » le V6 permet une utilisation quotidienne avec conduite raisonnable. Par contre à partir de 3500 tr/min, accrochez-vous, les deux turbos sont diablement efficaces !
Cet exemplaire fut livré le premier septembre 1987. Sa peinture noir lié à son habitacle tendu de cuir beige lui vont à ravir. Elle n’affiche que 94 000 kilomètres et présente un très bel état esthétique. Elle fonctionne sans encombre bien qu’une révision d’usage soit à prévoir. Son actuel propriétaire l’a acquise en 1998 auprès du garage Ciclet, dans les Hauts de Seine. Il l’a conservée depuis. Son dernier contrôle technique daté de mai 2018 n’affiche aucun défaut rédhibitoire. C’est une voiture élégante, performante et décalée, qui n’a rien à envier aux coupés allemands de la même période dont la valeur ne cesse de croître.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue