PISSARRO (Camille). Lettre autographe signée...

Lot 129
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR

PISSARRO (Camille). Lettre autographe signée...

PISSARRO (Camille). Lettre autographe signée et 2 pièces autographes. – Lettre autographe signée à son épouse Julie Vellay. Hôtel d'Angleterre à Rouen, 6 octobre 1896. « ... Enfin Georges [leur fils, également peintre] va mieux... ce sera cependant long à guérir tout à fait – c'est une angine infectieuse ou maligne. J'ai aussi une lettre de Lucien [autre fils, également peintre]. Ils sont bien portants... Je n'ai pas pu travailler depuis samedi à cause de ma grande inquiétude,... j'espère que cela va pouvoir marcher et que mon goût du travail me reprendra. J'ai bien du mal à me ti rer d'affai re avec ces temps vente ux, il y a des moments où je suis obligé de travaille r la fenêtre fermée . L'oeil va bien mais de ne pas sortir,... c'est assommant. Je ne suis pas fâché que tu ne partes plus à Londres, j'espère que cera inutile, surtout avec un si mauvais temps. J'ai reçu le journal de Pontoise. Quel to upet , ce sac ré Murer [le peintre Eugène Murer], il mousse sa marchandise pour laquelle il a fait tant de sacrifices d'argent, disent-ils. c'est roide, hein ! Crois-tu qu'il en a du toupet, cet avorton !. je vous embrasse tous, et toi, ma chère femme, de tout coeur, ton mari affectionné... » (2 pp. in-12). Déjà venu à Rouen en 1883, Camille Pissarro y revint en 1896, et peignit la Seine depuis la chambre de son hôtel, ne pouvant sortir en raison de ses affections oculaires. – Li stes de prix pour ses oeuvres. La première est entièrement nominative pour l'exposition qu'il présenta dans la galerie de Paul Durand-Ruel en 1899 : « 1. T 30 B. Le Jardinier, après midi – 3000 / 2. T 30. Jardin potager – 3000 / 3. T 30 Les peupliers après-midi – 3000... » (1 f. in-16 au crayon). L'autre est simplement chiffrée (1 f. in-16 à l'encre, monté sur bristol)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue