rare fusil des chasses royales et imperiales...

Lot 119
Aller au lot
Estimation :
50000 - 70000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 80 000EUR

rare fusil des chasses royales et imperiales...

rare fusil des chasses royales et imperiales de l’empereur napoleon ier Beau fusil des chasses royales du Roi Louis XVI puis des chasses impériales de l’Empereur Napoléon Ier Fin canon rond à méplat sur le dessus, à pans au tonnerre, ciselé de fleurs de lys, fleurs, trophées d’armes, urne enflammée et chiffre « SD ». Avec système de visée en argent ciselé de palmes et de rinceaux feuillagés. Platine signée « Lepage Arqier de l’Empereur à Paris » et chien col de cygne à corps plat finement gravé de l’aigle, d’un dragon, de rinceaux feuillagés et fleurs. Bassinet à pans. Garnitures en argent ciselé et gravé de frises feuillagés, corbeille fleurie. Poinçon de l’association des orfèvres 1794/1797. Poinçon de titre et poinçon de charge. Monture en noyer sculpté de motifs feuillagés et rubans, en partie quadrillée. Crosse à joue en maroquin vert bordé d’un galon d’argent ciselé d’une suite d’étoiles entrecoupées d’abeilles. Ornée du chiffre en argent au «N» sous couronne impériale et rubans incrustés dans la crosse. Baguette en bois à embout en corne. Long. :1,38m. B.E. Epoque Louis XVI, modifié sous le Premier Empire Bibliographie : Baron Henry Bro de Commeres, Mémoires du Général Bro (1796-1844), recueillis, complétés et publiés par son petit-fils, Paris Librairie Plon, 1914. Nota bene : Ce fusil a conservé un attribut de la royauté, la fleur de lys sur le canon. Sous l’Empire, ce fusil n’a pas été mutilé, par respect et pour le plus grand bonheur des collectionneurs. Son appartenance aux deux régimes le rend encore plus attrayant et plus attachant. Seul le chiffre de l’Empereur et le galon d’argent bordant la joue, symboles de l’Empire, ont été ajoutés. La platine d’origine a été signée par Lepage sous l’Empire. Provenance : - Henri Le page, arquebusier du Roi, fils de Jean Le page, arquebusier de l’Empereur Napoléon Ier. - Transmis à sa fille Claire Le Page (1827-1908). - Transmis à sa fille Laure Bro de Comeres (1851-1944). - Puis Marthe Aylies-bro de Comeres, puis
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue