1923 CITROËN 5HP TYPE C CABRIOLET Châssis... - Lot 201 - Osenat

Lot 201
Aller au lot
Estimation :
7000 - 10000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 10 200EUR
1923 CITROËN 5HP TYPE C CABRIOLET Châssis... - Lot 201 - Osenat
1923
CITROËN 5HP TYPE C CABRIOLET
Châssis n° 20.306
Carte grise française
C’est à l’excellent Edmond Moyet que l’on doit la réalisation de la Citroën 5HP. Il était aussi le père du premier cyclecar Amilcar et c’est la raison pour laquelle la 5HP lui ressemble beaucoup dans sa conception. Deux ans après la sortie de la première Citroën, le type A, remplacé en juin 1921 par le type B, la 5HP est officiellement présentée lors du Salon de l’Auto de Paris en octobre 1921, son vrai nom est tout logiquement le type C. Ce modèle est réceptionné par le service des mines le 29 novembre et la production débute en série en juin 1922. Après près de 80 000 exemplaires, la commercialisation de ce modèle est arrêtée en mai 1926. C’est dans une nouvelle usine de 7 hectares et située à Levallois que la plupart des 5HP sont sorties, cette construction nécessita 6 mois d’où le décalage entre la production et la présentation. En effet les installations du quai de Javel ne suffisaient pas pour la production de tous les modèles. En 1925, il y avait 5 000 agents Citroën en France, ce réseau était redoutablement efficace. Le succès commercial fut énorme, cette voiture souvent jaune était surnommée la «Citron». La gamme «usine» des carrosseries disponibles étaient: la torpédo 2 places «cul de poule», la torpédo 3 places décalées en «faux trèfle» ou 3 places en «trèfle», le cabriolet 2 places appelé «Coupé docteur» et enfin la version utilitaire pour livraison surnommée la «boulangère». Les consommations d’essence et d’huile sont faibles, le coût d’entretien réduit à sa plus simple expression, l’équipement général est complet avec notamment une roue de secours avec pneu, phares et avertisseur électriques. La fiabilité et la robustesse de sa mécanique permirent à cet emblématique modèle de rouler et d’être encore régulièrement utilisé jusque dans les années 60. Les femmes appréciaient particulièrement sa petite taille et sa facilité de conduite, rien n’a changé aujourd’hui
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue