Félix ZIEM (1821-1911)

Lot 97
13 000 - 15 000 €
Résultat : 13 000 €

Félix ZIEM (1821-1911)

La promenade sur la lagune vénitienne Huile sur panneau Signé en bas à gauche 27 x 51 cm Ventes: "Zygomolas", (Petit), 7 mai 1901, n°31 X., (Neumeister), Munich, 14 mars 1990, n°839 X., Marseille, 8 juillet 1990 X., Marseille, 8 novembre 1990, n°57 X., Barbizon, 1 décembre 1991, n°97 X., (Drouot), 24 mai 1991, n°126 Bibliographie: Catalogue Raisonné de l'Oeuvre Peint, Anne Burdin-Hellebranth, Tome 1, n°788 (reproduit) Oil on panel, Signed lower left, 10 3/5 x 20 in. Connu pour ses marines, Félix Ziem est un peintre français se rattachant au mouvement orientaliste. Proche de l’Ecole de Barbizon, il peut être considéré comme un précurseur de l’impressionnisme. Ses tableaux rappellent très souvent ceux de William. M.J. Turner, par leur lumière, leur gamme chromatique et bien sûr leur sujet traitant souvent le même paysage vénitien. Le début de sa vie est marqué par sa carrière d’architecte qui le mène dans le Sud pour la construction d’un aqueduc à Marseille. C’est grâce à ce voyage qu’il fait la découverte sensationnelle de l’océan et de ce paysage maritime qui sera son inspiration tout au long de sa carrière de peintre. Une rencontre avec le Duc d’Orléans marque la fi n de l’architecture pour Ziem. En effet, celui-ci remarque le talent pour le dessin du jeune architecte et le pousse à s’y consacrer. Félix Ziem change alors de vocation et ouvre sa première école de dessin sur le Vieux- Port marseillais. En 1841, il quitte le Sud pour se rendre en Italie où il découvre Venise qui sera une révélation dans sa peinture. Comme le dira Théophile Gauthier: « La patrie de Ziem est Venise. C’est là que sa peinture a son domicile légal. (…) ». Un bateau lui sert d’atelier mais aussi d’habitation. Beaucoup de ses tableaux s’inscrivent dans cette « mode » impressionniste qui se consacre à Venise recevant les effets de couleur dus au soleil, comme le fait Claude Monet ou Pierre-Auguste Renoir. Ses voyages à travers l’Italie ainsi que le Sud de la France infl uencent grandement le traitement de ses oeuvres, en plus des thèmes. De retour à Paris, il partage son temps entre la capitale et la forêt de Fontainebleau où il devient l’ami de Théodore Rousseau ou encore de Jean-François Millet.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue