Clé attribuée à la cellule de Madame Roland,...

Lot 23
Aller au lot
600 - 800 EUR
Résultat : 1 000 EUR

Clé attribuée à la cellule de Madame Roland,...

Clé attribuée à la cellule de Madame Roland, à la prison de Sainte-Pélagie. En fer forgé. Panneton découpé. Long: 22 cm. A.B.E. Fin du XVIIIè siècle. Historique: Madame Roland Vicomtesse de la Platière, née Jeanne Manon Phlipon (1754 - 1793), femme politique, écrivain. Ardents partisans de la Révolution, les Roland s'élèveront pourtant contre ses excès. Ils devinrent très impopulaires; les accusations pleuvent. Au matin du 1er juin 1793, Mme est arrêtée et incarcérée à l'Abbaye puis à Sainte-Pélagie (où elle écrira ses célèbres Mémoires de prison, publiées en 1795) qui furent discrètement récupérés par Jacques Nicolas Vallée. Finalement, elle sera transférée à la Conciergerie. Faussement accusée de sympathies royalistes par Robespierre qui cherche à «décapiter» l'opposition girondine. Jugée le 8 nov. 1793, elle est condamnée à mort et exécutée le jour même. Informé de cette mort tragique, son mari, Jean Marie Roland, réfugié à Rouen se suicidera le 10 novembre 1793. Cette clé était attribuée dans les inventaires du Musée napoléonien de Monaco à la cellule de Madame Roland à la prison Sainte Pélagie, aujourd'hui détruite. Key presumed to be that of the cell of Madame Roland, in the prison of "Sainte Pélagie"
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue