Rare shako d'officier du 4ème régiment de...

Lot 245
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 20 000EUR

Rare shako d'officier du 4ème régiment de...

Rare shako d'officier du 4ème régiment de gardes d'honneur. Fut en cuir recouvert de drap écarlate, galon brodé argent et bourdalou en velours noir. Calotte et visière en cuir verni. Revers de la visière teinté vert gauffré à décor de frise de feuilles de laurier, marque du fabricant «DELPONT A PARIS». Plaque à l'Aigle modèle 1812 à soubassement au chiffre «4» découpé, en laiton doré. Cocarde en soie tricolore blanc, rouge, bleu. Attaches de jugulaire et de cordon raquette en mufle de lion en laiton estampé et doré. Jonc de visière en laiton. Coiffe intérieure en cuir noir et toile écrue avec lacet de serrage. Jugulaire à anneaux, en laiton, doublée de velours. Plumet de plume blanche. Présenté avec un cordon raquette probablement de fantaisie ou étranger, en fils et canetille or. Diamètre de la calotte: 23 cm. Hauteur du fût: 18 cm. B.E. (Usure du bourdalou, un mufle de lion percé, réparation ancienne de la plaque) Historique: Le Décret impérial du 5 avril 1813 créé les quatre régiments de Gardes d'honneur, dont les membres proviendront de la noblesse et la haute bourgeoisie, ces derniers s'équipant à leurs frais. Le 20 avril 1813 le Ministère de la Guerre indique que le drap rouge et vert des coiffures et uniformes proviendront des manufactures d'Elbeuf ou du Berry. Il précise que le «schako (est) rouge». Le fabricant Chardon propose un devis de fabrication au modèle pour 36 francs. Contrairement à notre shako, la majorité des shakos de garde d''honneur a été fabriquée par Chardon, ce qui, outre le fait que notre coiffure soit celle d'un officier, rend celle-ci particulièrement rare. Formé en 1813, le 4ème régiment de gardes d'honneur est commandé par Saint Sulpice. Le régiment se bat bravement en 1813 et 1814 à l'Armée du Nord et autour de Lyon. MAISON DELPONT: F Delpont, fabricant de shakos et coiffures à Paris, 52 rue Grenelle Saint Germain. On retrouve un traité pour la fourniture de coiffures par Delpont dès l'an VIII, marché très important puisque Delpont es
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue