THEODORE DECK (1823-1891) Paire de petits...

Lot 263
Aller au lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 000EUR

THEODORE DECK (1823-1891) Paire de petits...

THEODORE DECK (1823-1891) Paire de petits vases de forme fuselée en porcelaine émaillée turquoise dit «Bleu de Deck» à décor en relief d’un varanidé. Marqués .TH. D. sous la base Monture en bronze, les bases ajourées et ornées d’une frise de godrons. Deuxième moitié du XIXe siècle (une base à refixer quelques craquelures, un cheveu) Provenance: collection Hector Le Fuel Joseph Théodore DECK et son frère aîné Xavier créent leur entreprise en 1858. Ils s’installent à Paris au 46, boulevard Saint-Jacques un an plus tard. Si dans un premier temps, ils ne réalisent que des revêtements de poêles, ils diversifient leur production et se lancent dans la céramique pour le revêtement des bâtiments et dans les pièces de forme. En 1861, au Salon des arts et industries de Paris sur les Champs-Élysées, Théodore Deck expose pour la première fois : on note des pièces recouvertes d’un émail bleu turquoise, il obtient une médaille d’argent. En 1862 à l’Exposition universelle à Londres, il conquiert la clientèle anglaise. À l’Exposition des arts industriels de 1864, Deck présente des pièces recouvertes d’émaux transparents non craquelés. Il explique la fabrication et les qualités de ces émaux transparents lorsqu’il publie en 1887 son traité La faïence. Un an après, il réalise les premiers essais de reliefs sous émaux transparents et n’abandonne jamais cette technique reprise par de nombreuses manufactures, il fait évoluer des personnages, oiseaux, fleurs, ornements en tous genres sous une glaçure turquoise, verte, jaune ou manganèse. C’est surtout un bleu caractéristique que le public retient de cette technique : une nuance turquoise éclatante qu’il adopte aussitôt sous le nom de «Bleu de Deck» ou «Bleu Deck» comme les vases que nous présentons aujourd’hui. À l’occasion de l’Exposition universelle de 1867, la fabrique reçoit une médaille d’argent grâce, entre autres, aux reflets métalliques qu’il obtient sur certaines pièces. Théodore Deck est nommé en 1875 à tête de la commission de perfectionnement de la Manufacture de Sèvres THEODORE DECK (1823-1891) PAIR OF SMALL TAPERED PORCELAIN VASES SECOND HALF OF THE 19TH CENTURY
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue