Superbe et fin fusil de chasse à silex à...

Lot 201
Aller au lot
20 000 - 25 000 EUR
Résultat : 18 000 EUR

Superbe et fin fusil de chasse à silex à...

Superbe et fin fusil de chasse à silex à un coup de Joachim Napoléon Roi de Naples Canon rond à pans au tonnerre en damas de couleur tabac, à point de mire en argent, gravé d'une frise de feuillages et poinçoné au tonnerre « FABR. DI NAP », croix, fleurs et fleurettes sur fond d'or. Lumière et intérieur du bassinet en or. Bassinet à pare étincelle gravé de feuilles d'eau, pied de couvre bassinet ciselé en dauphin, ressort de couvre bassinet à roulette. Platine à corps plat signée « M.N.Fre Rle DE NAPLES », finemment gravée à la queue et sur son pourtour. Chien à col de cygne à corps plat et machoire supérieure gravés de feuillages. Garnitures en fer. Pontet évidé décoré au trait, gravé d'un écu au chiffre « JN » et feuillages. Devant de pontet en acier découpé orné de deux cygnes portant une urne finemement gravée et ciselé. Entrée de baguette en acier découpé à décor d'un panier de fleurettes et feuillages. Contre platine ornée de dragons se faisant face. Plaque de couche découpée et gravée d'une fontaine, d'animaux et de feuillages. Superbe crosse à joue en noyer en partie en quadrillage vannerie et sculptée en fort relief d'une tête d'animal fantastique ailé, au bec crochu, d'une tête de divinité et de palmes. Baguette en fanon de baleine à embout en corne. T.B.E. Vers 1810. Biographie: MURAT Joachim (1767-1815). Maréchal de France, roi de Naples sous le nom de Joachim Napoléon (1808/1815). Chef d'escadron en 1796, il seconde brillamment Bonaparte au 13 vendémiaire et devient son aide de camp. Il l'accompagne dans les campagnes d'Italie et d'Egypte, montre en toute occasion une bravoure fougueuse, contribue à la victoire d'Aboukir (1799), ce qui lui vaut le grade de général de division. Au 18 brumaire, il commande les grenadiers qui dispersent le Conseil des Cinq-Cents. Bonaparte, pour le récompenser, lui confie le commandement de la garde consulaire et lui donne la main de sa soeur Caroline (1800). Murat se distingue encore à Marengo. Gouverneur de Paris en 1804, il fait partie de la grande promotion des maréchaux de mai 1804 et reçoit la dignité de prince d'Empire. Durant la campagne de 1805 il combat à Austerlitz à la tête de la cavalerie et Napoléon le nomme grand duc de Berg (1806). Il accepte le trône de Naples et, le 15 juillet 1808, il est proclamé roi des Deux-Siciles
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue