BARON FRANÇOIS PASCAL SIMON GERARD (1770-1837)...

Lot 90
Aller au lot
Estimation :
40000 - 50000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 62 500EUR

BARON FRANÇOIS PASCAL SIMON GERARD (1770-1837)...

BARON FRANÇOIS PASCAL SIMON GERARD (1770-1837) Portrait de l’Impératrice Joséphine en costume de sacre Pierre noire avec rehaut de craie blanche sur papier bistre Cachet rouge de la collection Déséglise Sous-verre, cadre doré empire 27 x 19 cm Cet important dessin d’après nature représentant Joséphine en buste en costume de sacre est le portrait réalisé d’après nature par le Baron Gérard probablement en 1804 juste après son sacre par l’Empereur Napoléon Ier et préparatoire au grand tableau de Joséphine en pied conservé au Musée national du Château de Fontainebleau. Gérard fut plus que tout autre artiste proche de Joséphine de Beauharnais (1763-1814), mariée à Napoléon Bonaparte depuis 1796. Gérard rencontra la future impératrice en 1801, quand il reçut la commande, avec Girodet, de peindre deux tableaux sur le thème d’Ossian pour décorer la Malmaison, résidence personnelle de Joséphine. Il devint rapidement l’un des portraitistes les plus recherché de l’entourage des Bonaparte et naturellement quand Joséphine se fit couronner Impératrice par Napoléon Ier le 2 décembre 1804, elle fit appel à Gérard pour peindre son portrait officiel. Elle le nomma son peintre officiel en 1806. Ne pouvant pas poser de longues heures pour le portrait officiel que Gérard termina en 1807, exposé au Salon de 1808 et maintenant conservé à Musée National du Château de Fontainebleau, Gérard réalisa ce présent dessin probablement au cours d’une seule pause. C’est probablement ce dessin qu’il réutilisa ensuite pour les nombreuses versions et réduction en buste qu’il peignit ensuite. Dans ce portrait, Gérard figura l’Impératrice la bouche légèrement pincée, comme à son habitude, pour cacher ses dents gâtées. Dans son portrait peint en pied, Gérard transforma cette légère affectation en un simple sourire. Gérard dessina délicatement non seulement le visage de son modèle mais aussi précisément le diadème, les pendants d’oreille et le collier, auquel il n’aurait probablement plus accès après la réalisation de ce dessin. Le reste du corps, un peu à la façon d’Ingres quelques années plus tard, n’est que très légèrement esquissé. Le collier, d’émeraude, de diamants et de perles ainsi que les pendants, étaient la propriété personnelle de Joséphine. Le diadème par contre, constitué des diamants de la couronne, l’ancienne royauté française, ne lui appartenait pas. Dans le tableau de Fontainebleau, la couronne du sacre est située sur un coussin à côté du trône. Le dessin a appartenu à Victor Déséglise (1839-1916 Issoudun), un collectionneur et bibliophile qui appartenait à la « Société des Amis des Livres » et aux « Cent Bibliophiles ». Il avait réuni dans sa confortable demeure de Frapesle à Issoudun une très riche bibliothèque, des dessins et vignettes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles pour l›illustration de livres ainsi qu›un ensemble d›estampes et dessins anciens et modernes. Lié d›amitié avec ses contemporains, les frères Goncourt, il possédait aussi une riche série de leurs ouvrages. Ses collections furent dispersées dans trois ventes, une de son vivant en 1896 et quatre après sa mort en 1921. Trois marques furent apposées sur ses dessins référencées par Frits Lugt sont L. 356c, L. 356d et L. 356e. La première, que nous retrouvons sur le dessin que nous présentons, est généralement apposée sur les feuilles mêmes. Cette marque représente entremêlée les initiales du collectionneur VD avec celles de sa femme Jenny Bezançon. Les deux autres figurent plutôt sur les montures, parfois au verso, ou même sur les dossiers que l’amateur constituait pour certains de ses dessins. Provenance: - Ancienne collection Victor Déséglise (L. 356c) - Collection privée française Œuvres en rapport: - Versailles, Domaine National du Château de Versailles, Portrait de l’Impératrice Joséphine impératrice des Français en buste (inv. MV 5135), en dépôt au château de Malmaison, Rueil-Malmaison - Versailles, Domaine National du Château de Versailles, Portrait de l’Impératrice Joséphine impératrice des Français en pied, esquisse (copie) (inv. MV4860) - Fontainebleau, Musée National du Château de Fontainebleau, Portrait de l’Impératrice Joséphine impératrice des Français en pied (inv. N18) Expositions: Hubei Provincial Museum, Tianjin Museum, Lianonig Provincial Museum et Nanjing Museum, Napoleon The Eagle Over Europe, Four exhibitions in China, 2015. BARON GERARD (1770-1837) PORTRAIT OF EMPRESS JOSEPHINE IN HER CORONATION ROBES GRAPHITE WITH WHITE CHALK HIGHLIGHTS ON PAPIER BISTRE RED SEAL OF THE DESEGLISE COLLECTION FIRST EMPIRE GILTWOOD GLASS FRAME 27 X 19CM
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue