1979 FERRARI 512 BB

Lot 138
Aller au lot
150 000 - 200 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

1979 FERRARI 512 BB

Numéro de série 29377
Désirable version à carburateurs
Livrée neuve en France
Etat d’origine rare - Carte grise française

Présentée en 1976 au Salon de Paris, la Ferrari 512 BB reprend la base esthétique et mécanique de sa grande soeur apparue en 1973, la 365 GT4. Particulièrement proche, mais surtout, particulièrement différente de celle-ci, la 512 BB en est l’évolution parfaite. Elle est plus performante, plus confortable, plus fiable et bien mieux adaptée à sa fonction première, être une Ferrari de route ! Pourtant, elle ne tombe pas loin de l’arbre de la compétition en s’affublant du nom des voitures de course de Maranello, « 512 » pour 5.0L – 12 cylindres et « BB » comme Berlinetta Boxer signifiant un moteur à plat en lieu et place des traditionnels V12 des années 1950 à 1960. Offrant un centre de gravité plus bas, ce moteur permit à Ferrari de revenir au sommet de l’affiche en Formule 1 avec un certain Niki Lauda. Placé en position central arrière, ce moteur est l’âme de la 512, la rendant particulièrement équilibrée et lui offrant 360 chevaux sur les premières versions à carburateurs, il lui permettait d’atteindre près de 300 km/h ! Homogène et équipée d’un freinage de qualité, la 512 BB pourrait être considérée comme l’une des premières véritables supercars de l’histoire, au même titre qu’une Countach ou plus tard, qu’une Testarossa qui en reprendra la base mécanique.
La Ferrari 512 BB que nous présentons aujourd’hui fut vendue neuve en France et fut immatriculée le 22 novembre 1979. De couleur Rosso Corsa et pourvue d’un intérieur en cuir noir, elle n’eut visiblement que trois propriétaires jusqu’aujourd’hui. Son propriétaire actuel l’a achetée lors d’une vente organisée par Maître Osenat, le 14 décembre 2003. Le propriétaire de la voiture nous a indiqué avoir beaucoup roulé avec cette BB, il aurait notamment fait remplacer l’embrayage et les courroies il y a 8 000 kilomètres. Elle se présente dans un état d’origine rare, elle n’a ainsi jamais été repeinte et sa patine est unique sur ce genre de voitures. Son habitacle est lui aussi entièrement d’origine. Elle dispose encore de sa trousse à outils presque complète, ainsi que de sa roue de secours. Tous les éléments spécifiques à une version française sont bien présents, à l’instar des roues à écrou et non papillon central, des plexiglas avant blancs et non orange, ou des phares et antibrouillards jaunes. Nous avons pu essayer la voiture sur une courte distance afin de vérifier notamment le passage des cinq vitesses qui s’effectue sans encombre. Cependant, elle nécessite une révision générale afin de pouvoir prendre la route, nous avons ainsi constaté un défaut d’étanchéité au niveau des couvre-culasses et du joint spi de boîte. La 512 BB est une automobile formidable à conduire, extrêmement performante et très recherchée en version à carburateurs.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue