1960 LANCIA Flaminia GT Touring Convertible

Lot 123
Aller au lot
80 000 - 100 000 EUR

1960 LANCIA Flaminia GT Touring Convertible

Numéro de série 82404176
Même propriétaire depuis 1982
Rare version carrossée par Touring Superleggera
Important dossier de factures – restaurée de 2005 à 2019
Moteur V6 2,8 3C refait intégralement chez Tissier
Carte grise française

Lancée en 1957, la Lancia Flaminia allait représenter le haut de gamme de la firme à la lance. Avec ses caractéristiques techniques particulièrement modernes, elle visait une clientèle très aisée, c’est pourquoi elle sera déclinée en coupé et cabriolet, carrossée par les plus grands d’alors à l’instar de Touring Superleggera ou bien Zagato. Innovante, elle adoptait une suspension avant à ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice et parallélogrammes transversaux, ainsi qu’une suspention arrière à essieu De Dion, joint à l’ensemble boîte pont et tambours de freins accolés au différentiel. La Lancia Flaminia Gran Turismo carrossée par Touring Superleggera est présentée au Salon de Turin 1958, elle reprend la base technique de la berline mais s’habille d’une carrosserie en aluminium posée sur un châssis tubulaire. C’est en 1960 qu’est dévoilée la version cabriolet, reprenant les traits du coupé, mais dont la suppression du toit renforce la finesse. Le moteur est le V6 à 60° 2,5L en 1962 pour atteindre 2 775 cm3 . 
Cette Lancia Flaminia GT Touring Cabriolet fut immatriculée neuve en France, le 3 novembre 1960. Elle est ensuite immatriculée 43 LG 06, dans les Alpes Maritimes en 1963. En 1970, nous savons qu’elle appartenait à une certaine Andrée Sarnier, professeur de Yoga au Cannet. C’est durant cette période, en 1971, que le moteur 2,5 est échangé pour un 2,8 L à trois carburateurs (3C). En 1975, elle cède la Lancia à Monsieur Daniel Rapin, qui l’immatricule à Sceaux, sous le numéro 8920 JU 70. Elle fut ensuite acquise par son propriétaire actuel en 1982, alors qu’elle était immobilisée depuis 1977 au vu de la vignette accolée au pare-brise. La Lancia fut alors remise en route puis fut remisée dans un garage dans les Vosges. L’ensemble des fluides avait été purgé, les chemises huilées et les pièces chromées déposées pour conservation. Ce n’est qu’en 2005 que le fils du propriétaire le motive à remettre cette voiture sur ses roues et sur la route ! La voiture est ainsi rappatriée en Seine-et-Marne, débute alors un long travail de restauration. L’ensemble de la Flaminia fut démonté, le châssis fut décapé et traité. Les berceau, roues, ont été sablés, traités et repeints. Le châssis et les planchers ont été décapés, traités et repeints. La mécanique fut refaite intégralement, entre 2008 et 2009, par le spécialiste en moteurs sportifs italiens : Gilbert Tissier. Les culasses ont été refaites à neuf, avec passage au sans-plomb. Le vilebrequin a été refait à neuf avec rectification des manetons, remplacement de l’ensemble des coussinets et joints spi. Les segments furent changés tout comme l’ensemble des joints moteur. Une peinture époxy spéciale moteur fut appliquée à l’intérieur du bloc et du carter puis tous les silent-blocs et supports moteur furent changés. Les carburateurs furent nettoyés et révisés avec joints et pointeaux neufs. L’allumage fut révisé, l’embrayage refait à neuf, tout comme la dynamo, le démarreur, ainsi que le radiateur. La boîte de vitesses fut vérifiée et tous ses joints et roulements furent remplacés. Le pont arrière fut vérifié, nettoyé et ses cardans remplacés. Les échappements ont été rénovés avec des pièces d’origine ou neuves. L’intégralité du système de freinage a été refait à neuf. Le circuit électrique fut vérifié et fiabilisé. L’ensemble des silent-blocs sous châssis fut remplacé à neuf. La carrosserie reçut une peinture dans le bleu sombre d’origine en 2010. La sellerie fut refaite à neuf par l’Espace Sellerie 3000 en 2017 et la capote neuve installée en 2019. Aujourd’hui, la voiture est dans un très bel état général. Un essai routier a pu confirmer la qualité des travaux réalisés sur la partie mécanique et trains roulants, le moteur produit un son des plus agréables. Cette Lancia est un modèle rare, signée d’un grand carrossier. Elle est particulièrement agréable à conduire, et sera vendue avec un épais dossier de factures et photos de la restauration, quelques pièces, ainsi que divers documents tels des factures d’époque, des revues et autres RTA ou manuels d’ateliers.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue