1971 AUSTIN Riley Elf Mini Clubman

Lot 129
Aller au lot

1971 AUSTIN Riley Elf Mini Clubman

Numéro de série 416066

Intéressante et rare version de la Mini

Expertise réalisée par Henri Pluton

Carte grise française



Le but de la « Minor » atteint : transporter 4 personnes à 60 miles par heure, les dérivés plus sportifs, plus sophistiqués, plus confortables sont arrivés en nombre. BMC le propriétaire d’Austin et Morris a vite trouvé dans son portefeuille des marques oubliées à faire ressurgir du passé pour profite de leur image brillante héritée d’une époque révolue. Riley, marque réputée pour le confort luxueux de ses modèles a été choisi pour être le « haut de gamme » des Mini.

La voiture examinée est seulement une évocation réussie de la série Riley ELF (fabriquée de 1961 à 1968/69) très spéciale et reste une vraie Austin Mini Clubman. En outre avec son empattement allongé, dotée d’un coffre plus spacieux et avec un look « Woody » évoquant la verte campagne anglaise, cette « Mini » n’en est plus vraiment une. La voiture offrait un intérêt particulier avant une restauration complète bien menée. La coque a été déshabillée, décapée, reprise partiellement puis repeinte et remontée de tous ses éléments. Le résultat est magnifique, la couleur très bien appliquée souligne son élégance. Les décors en bois nécessitent un suivi pour entretenir leur couleur et leurs vernis. Les extensions d’ailes à l’avant couvrent des roues « minilite » plus larges. Les moulures du toit méritent d’être mieux fixées, la commande d’ouverture du capot d’être mieux réglée. Cependant les poignées et charnières de toutes les portes sont parfaitement réglées. Les phares, clignotants, feux sont intacts. A noter les vitres descendantes et l’absence de charnières extérieures. Les pare-chocs sont brillants. La grille de calandre et son monogramme Riley sont magnifiques bien que légèrement déformées comme les 2 petites grilles inférieures. L’ensemble de ces 3 grilles rappellent une des caractéristiques esthétiques des Riley d’antan. Tous les joints caoutchouc sont neufs. Présence de 2 rétroviseurs « obus » dans le plus pur style sportif de l’époque : bon état. La planche de bord en bois vernis est magnifique, surprenant dans un modèle de base initialement destiné à une classe sociale moins sophistiquée. C’était une spécificité du modèle ELF. Les sièges en cuir sont en très bon état, y compris leur système de basculement pour accéder aux sièges arrière. Aucun défaut de la matelassure, ni des coutures et passepoils. Parfait état des tapis et garnitures. Volant bois, cadrans et interrupteurs alignés, petite boîte à gants avec fermeture par poussoir : pas de défaut. Les roues en 12 pouces ont marqué un progrès indiscutable dans le comportement et l’appréciation des Mini. Cette Clubman en est équipée. Très bon état des 4 roues et de leurs pneus. Pas de remarque sur l’état des éléments de suspension révisés lors de la restauration et très peu sollicités depuis. Pas de jeu dans le système de direction. Mécanique traditionnelle d’une Mini du début des années 70, attention à éviter les flaques pouvant entraîner des dysfonctionnements, le démarreur et les autres éléments électriques en très bon état apparent. Lors de l’examen du véhicule, démarrage au quart de tour, ralenti stable, accélérations franches. Aucun soupçon d’aucune sorte sur l’état général de l’ensemble mécanique. Passage des vitesses facile, pas de bruit de transmission. Bon état de l’échappement. Moteur type 99HA08p – n : 124810. Les « Riley », plus onéreuses à l’achat, n’étaient pas destinées à être rudoyées. 50 ans d’existence d’une Mini avec de possibles périodes d’immobilisation avaient laissé des traces, gommées par une belle restauration. Une transformation bien choisie, un look inimitable, c’est une auto qui attire des convoitises.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue