Paire de bras de lumière en bronze doré,...

Lot 110
Aller au lot
10 000 - 15 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 12 500 EUR

Paire de bras de lumière en bronze doré,...

Paire de bras de lumière en bronze doré, le fût formé de faisceaux de licteurs et surmonté d’un heaume et son panache, la bobèche carrée est ornée d’un décor finement ciselé et ajouré, la branche torse est ornée de feuillage appliqué remond Fin de l’époque Louis XVi H : 19 cm Une paire d’appliques de modèle identique a figuré dans la vente à new York le 20 avril 2007, sous le n° 158. François rEMOnD travaille comme apprenti rue des Petits Champs st Martin, choisi comme abitre par Gouthière dans les successions du duc d’Aumont en 1782 et du duc de Mazarin 1788. Fondeur, ciseleur-doreur1, il apparaît comme doreur dans la répartition des bronziers dans Paris au XViiie siècle. Des mémoires concernant le Temple ou Bagatelle et ses deux volumes du journal de commerce révèlent l’importance de ce bronzier. il compte parmi ses principaux commanditaires les marchands-merciers Julliot et principalement Dominique Daguerre mais aussi le duc de Penthievre, le comte d’Artois et la reine Marie-Antionette. il exécute des commandes pour les ébenistes Jen-Henri riesener et David roentgen mais aussi pour d’autres bronziers tels:saint Germain , Vion, Forestier, Osmond ....et Gouthière. On remarque que si Gouthière dans les années 1770, ou Thomire ont le plus souvent signé leurs bronzes la plupart malgré leur notoriété et la qualité de leurs bronzes tels: Forestier, Pitoin et remond ont négligé de le faire. Les archives du comté d’Artois bien qu’incomplètes et les mémoires de remond entre 1776 et 17862 permettent de recueillir nombre de descriptions sur le pavillon de Bagatelle et le palais Prieural du Temple. il est mentionné alors un modèle à deux branches « bras à plaque or bras à plateau » au total de vingt-trois commandés par Daguerre.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue