1992 Ferrari 512 TR

Lot 150
Aller au lot
100 000 - 140 000 EUR

1992 Ferrari 512 TR

Numéro de série ZFFLA40B000092967
79 500 kilomètres - Historique limpide
Carnet d’origine - Titre de circulation belge

La Ferrari 512 TR, apparue en 1992 représente l’aboutissement de la mythique Testarossa. Malgré de nouveaux boucliers, de nouvelles jantes et tant de détails, elle reprend l’esthétique bestiale et typiquement eighties de son aînée, pourtant la 512 TR se veut bien plus accessible en termes de conduite. Avec elle, la Testarossa peut enfin s’apprécier pleinement, l’ensemble boîte / embrayage ne demandant plus au conducteur de suivre un entraînement régulier de son mollet gauche et de son bras droit. De son côté, la direction est plus précise et moins raide, tandis que le moteur livre toujours plus de puissance. Avec 428 chevaux libérés par un orchestre de 6750 tours minutes, la TR s’apprécie sur la route où son équilibre se montre presque parfait grâce à son moteur 12 cylindres à plat placé au centre de la voiture. L’intérieur également, a demandé un certain travail aux équipes de Maranello pour gagner en finition et surtout en confort. Un confort qui fut aussi recherché par une véritable refonte des trains roulants offrant à la voiture une polyvalence que sa concurrente, la Lamborghini Diablo, n’avait pas.

Cette Ferrari 512 TR fut livrée neuve en Allemagne par la concession de Wichelhausen, le 20 février 1992. De couleur Rosso Corsa et équipée d’un intérieur en cuir noir, elle possédait aussi un échappement inox optionnel, ainsi qu’un autoradio. Son premier propriétaire, monsieur Caugheim la vendit à monsieur Lance à Monaco à l’aube des années 2000, elle affichait 14619 kilomètres lors de son entretien chez Cavallari Monaco Motors. M. Lance cédait la 512 TR à monsieur Baumgaertner en Seine-et-Marne en 2001. Elle fut alors entretenue chez Charles Pozzi Levallois. La voiture passa ensuite entre les mains de monsieur de Pierron dans le Val de Marne. En 2010, Monsieur de Rotalier se portait acquéreur de la voiture, l’immatriculant en Meurthe et Moselle. En 2013, la voiture fut acquise par monsieur H., de nationalité belge, résident à Monaco. Aujourd’hui, la voiture est en très bon état de présentation. Elle affiche un peu moins de 79 500 kilomètres au compteur et sort d’une importante révision comprenant notamment le remplacement des courroies, réalisée en Belgique par Gentleman Drive Center. Elle est bien sûr vendue avec ses carnets d’origine, de nombreuses factures d’entretien et sa trousse à outils.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue