1988 BMW 528i "S5" AC Schnitzer E28

Lot 164
Aller au lot
35 000 - 50 000 EUR

1988 BMW 528i "S5" AC Schnitzer E28

Numéro de série DA71S5F
Rarissime et performante préparation d’époque
175 000 kilomètres
Bel état d’origine
Carte grise française

Lorsqu’il fallut renouveler la Série 5 E12, BMW joua la carte de la prudence. Ainsi, lorsque la deuxième génération de la berline bavaroise, la E28, était mise sur le marché en juin 1981, elle constituait une profonde évolution du modèle mais en conservait la plate-forme, la cellule centrale et la mécanique. Les changements s’effectuèrent donc sur des détails esthétiques, sur l’habitacle, mais surtout sur les trains roulants qui furent largement améliorés par l’adoption d’une double articulation des jambes de suspension avant ainsi qu’un dispositif anti-cabrage à l’arrière. L’injection était proposée en série sur la plupart des modèles par un souci de modernisme et de consommation, mais la série 5 poursuivait la tradition du plaisir de conduite BMW. Très bien née, elle eut un véritable succès auprès des classes aisées, elle était la voiture des médecins, des avocats et autres commissaires Derrick !
Revenons dans le passé pour parler du méconnu mais talentueux préparateur AC Schnitzer. C’est en 1967 que les frères Josef et Herbert Schnitzer créent l’écurie de course automobile Schnitzer Motorsport, basée à Aix-la-Chapelle. Spécialisée dans les courses de voitures de tourisme et de grand tourismes, cette petite équipe se fit très vite un nom en sport automobile grâce à ses préparations pointues sur base de BMW. Ainsi, les BMW Schnitzer s’imposèrent en 1968, 1969,1970 et 1971 dans la catégorie EHCC du Championnat d’Europe de la Montagne, elles s’imposèrent en 1978 au Deutsche Rennsport Meisterschaft, en 1983, 1986 et 1988 au Championnat d’Europe des voitures de tourisme, en 1987 au Championnat du monde des voitures de tourismes… La liste est longue avec notamment une victoire de catégorie aux 1000 kilomètres du Nürburgring 1976. En 1987, l’écurie s’associe avec Willie Kohl, propriétaire de Kohl Automobile GmbH – concessionnaire BMW – pour proposer des préparations à la demande des clients de l’hélice. AC Schnitzer était né. L’un des premiers modèles auquel le préparateur s’attela, était la Série 5 E28 alors en fin de carrière puisque la production s’arrêta en 1987 alors qu’arrivait l’E34. Son baroud d’honneur fut une série exclusive et méconnue de 528i équipée d’un cuir intégral, de pare-chocs peints, de rétroviseurs peints… Cette base fut alors reprise et transformée dans l’esprit des versions Motorsport M535 et M5 par AC Schnitzer. D’abord, il s’agit d’une réelle préparation mécanique permettant au 2.8L six cylindres de la 528 d’atteindre sa quintessence. Une injection directe était donc installée, des soupapes spécifiques, tout comme les arbres à cames et divers organes du moteur étaient modifiés afin d’annoncer une puissance décuplée, passant de 184 chevaux à 245 et un couple évoluant de 245 à 322 Nm à 4200 tours par minute. Bien sûr, les suspensions et le freinage était revu. Esthétiquement, la S5 était équipée à la demande du client.
Cette BMW 528i S5 AC Schnitzer de 1988 fut livrée neuve en France, le 24 août 1988. Elle conserve en grande partie sa peinture d’origine Lachssilber Metallic. Elle est équipée des pare-chocs avant et arrière spécifiques AC Schnitzer, d’un becquet BBS, de jantes BBS Mahle blanches en 16 pouces, d’un échappement à la sortie spécifique, de badges AC Schnitzer et d’une décoration latérale signée du préparateur allemand. L’habitacle se pare bien sûr d’un très beau cuir en excellent état, d’un volant et d’un pommeau Motorsport et d’un repose pied AC Schnitzer. L’historique des cartes grises nous amène à penser qu’elle n’eut que peu de propriétaires. En effet, nous savons qu’elle fut immatriculée en 1988 en Isère, puis le 23 juillet 1991 en Seine-et-Marne, avant enfin, en 2010, d’être acquise par son actuel propriétaire vivant dans le Val d’Oise. Elle affiche 175 000 kilomètres au compteur et se trouve en bel état général. Depuis lors, la carrosserie a été retouchée en partie tandis que la mécanique connut une profonde révision en 2014 pour 3 075 €, comprenant les vidanges, les bougies, le remplacement des plaquettes arrière, le remplacement du mécanisme complet d’embrayage, le remplacement des bras inférieurs et des rotules de direction, de la pompe à eau et du coupleur de ventilateur et de diverses courroies. Son dernier contrôle technique passé en avril 2017 indique pour seul défaut une étanchéité imparfaite du pont arrière. Elle n’a que peu roulé depuis mais se trouve toujours en très bon état de fonctionnement.
C’est une voiture extrêmement rare que nous proposons aujourd’hui à la vente. Elle représente la naissance d’AC Schnitzer dans le monde des préparateurs, la quintessence de la BMW E28 et l’esprit révolu de la préparation typiquement 80’s à l’Allemande.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue