[VERLAINE ET RIMBAUD]. – DELAHAYE (Ernest)....

Lot 140
Aller au lot
Estimation :
600 - 800 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 430EUR

[VERLAINE ET RIMBAUD]. – DELAHAYE (Ernest)....

[VERLAINE ET RIMBAUD]. – DELAHAYE (Ernest). Lettre autographe à l'historien de la littérature Marcel Coulon. Maisons-Laffitte, 10 décembre 1929. 3 pp. 1/2 in-8. Camarade de Rimb aud devenu ami et agent littéraire de Verlaine, Ernest Delahaye (1853-1930), fut le condisciple d'Arthur Rimbaud au collège de Charleville, et devint son inséparable compagnon : ils parcouraient ensemble rêveusement la campagne , Rimbaud lui lisait ses poèmes, comme « Le bahut » ou « Le dormeur du val », et lui fit recopier les vers qu’il expédia à Verlaine au cours de l’été 1871. Après le départ de Rimbaud, Delahaye le revit plusieurs fois jusqu’en mai 1879, quand Rimbaud malade revint de Chypre pour se faire soigner. En 1882, encore, Rimbaud demanderait par lettre à Delahaye de lui faire parvenir des livres et instruments scientifiques en Afrique pour lui permettre de se mettre comme explorateur au service de la Société de géographie. Devenu professeur en institutions, Delahaye occupa successivement des postes dans plusieurs villes avant d’entrer au ministère de l’Instruction publique. À Paris, il se lia alors avec de nombreux poètes dont Germain Nouveau, et surtout Paul Verlaine pour qui il servait d'intermédiaire avec les éditeurs. Il consacra plusieurs publications à ses relations littéraires : dès 1898, il édita avec Paterne Berrichon Les OEuvres de Jean-Arthur Rimbaud, puis publia des souvenirs : Rimbaud (1905), Rimbaud, l’artiste et l’être moral (1923), Souvenirs familiers à propos de Rimbaud, Verlaine, Nouveau (1925)... « ... Grâce à l’habileté de la composition, au pittoresque, à la variété des épisodes, Verlaine poète saturnien [étude de Marcel Coulon, parue chez Grasset en 1929] se lit avec une rapidité charmante. Pourtant vous n’avez négligé aucune recherche de documents. L'un entre autres, est bien précieux. Je connaissais un "devoir" de Verlaine en rhétorique, un "lege quaeso" présenté à M. Deltour. C’est simplement la traduction en vers français d’un poète latin (Perse, je c
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue