MONET (Claude). Lettre autographe signée...

Lot 122
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 560EUR

MONET (Claude). Lettre autographe signée...

MONET (Claude). Lettre autographe signée « Claude Monet » à Gustave Geffroy. Paris, 2 mars 1896. 1 p. in-16, adresse au dos, « petit bleu » avec marge amovible en partie conservée. L'homm age de Monet et Mallarmé à Berthe Morisot. Amie intime de Claude Monet comme de Stéphane Mallarmé, l'artiste avait perdu en 1892 son mari Eugène Manet, frère du peintre, et mourut à son tour le 2 mars 1895, laissant orpheline sa fille Julie Manet. Pour honorer la mère défunte et aider la fille dont il avait été désigné un des tuteurs, Stéphane Mallarmé organisa avec l'aide de Claude Monet une grande exposition des oeuvres de Berthe Morisot chez Durand-Ruel du 5 au 21 mars 1896. « Mon cher ami, je suis à Paris pour deux jours, venu pour aider à l'organisation de l'exposition de Mme Morizot, vous pouvez donc me trouver tous les jours chez Durand-Ruel à partir de 9 h. du matin, m'y écrire, ou à Terminus [hôtel près de la gare Saint-Lazare à Paris, où Claude Monet avait ses habitudes], l'important et le plaisir pour moi est de vous voir car jeudi soir je repars à la mer [Monet peignit à Pourville et à Varengeville en février et en mars-avril 1896]. Amitiés... » AMI DE MONET ET DE ZOLA , L'ÉCRIVA IN ET CRITIQUE D'ART GUSTAVE GEFFROY (1855-1926) fut un ardent partisan des impressionnistes, de Degas, de Rodin, de Bourdelle. Très attaché aux questions de justice sociale, il défendit activement la mémoire d'Auguste Blanqui, qui passa nombre d'années en prison, et publia le récit de sa vie sous le titre L'Enfermé (1897, avec portrait-frontispice par Eugène Carrière)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue