[HUGO]. – DROUET (Juliette). 3 lettres autographes...

Lot 105
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 250EUR

[HUGO]. – DROUET (Juliette). 3 lettres autographes...

[HUGO]. – DROUET (Juliette). 3 lettres autographes signées à Vic tor Hugo. Belles lettres vib rantes de tendresse... et de jalousie. – [Paris], « 7 janvier vendredi après-midi 3 h. » [1848, d'après une note postérieure au crayon]. « J'avais disposé de mon après-midi, mon Toto, ne pensant pas que je pourrai aller te chercher à la Chambre [des représentants]... À propos, mon pa uvre bracelet est vendu. Je le regrette pa rce que c'était de fort beaux camées rappo rtés de Rome pa r M. Pradier [son ancien amant le sculpteur James Pradier] lequel s'y connaît. Et puis c'est une vraie perte car il est probable qu'on ne l'aura pas vendu ce qu'il valait... Je vais m'habiller pour me consoler. Si je ne te trouve pas en route, je ne serai pas contente... Avec tout cela vous êtes cause que je ne me suis pas peignée. Demain je veux prendre un bai n et aller chez le médecin. Oh ! je vois bien, vo us qui ne vo us déba rbouillez jamais, cela vo us pa raît un préjugé mais moi je ne suis pas philosop he et je veux me lave r. Juliette » (4 pp. in-8, légers accrocs marginaux). – [Paris], « 23 juillet dimanche matin, 10 h. » [1848, d'après une note postérieure au crayon]. « Je m'épêche, mon doux amour, je m'épêche tant que je peux pour ne pas te faire attendre et pour ne pas perdre une minute du temps que tu as à me donner. C'est un si grand désappoi nteme nt pour moi de ne pas te voi r que je ne me pa rdonne pas de pe rdre une seule des minutes dont tu veux bien disposer pour moi... J'ai payé hier le loyer en rentrant mais cela ne vous empêche pas de me devoir énormément d'argent. Vous n'êtes pas généreux avec moi, pas même juste puisque loin de m'indemniser des frais de chaussure, de gants et de toilette que mes sorties quotidiennes augmentent, vo us ne me rendez même pas l'argent débo ursé pour vot re bla nchissage , vos lett res affranchies , vos racommo dages , les omnibus et le reste . Au reste, cela m'est égal. je ferai des dettes. Voilà tout. À l'impossible nul n'est tenu et moi
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue