MANET (Édouard). Lettre autographe signée...

Lot 46
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 17 550EUR

MANET (Édouard). Lettre autographe signée...

MANET (Édouard). Lettre autographe signée « Edouard Manet » à Charles Baudelaire. « Mardi 14 » [février 1865]. 4 pp. in-8. Éd ouard Manet en pleins préparatifs du Salon où il allait exposer Olympia et Jésus insulté par les soldats, provoquant un des grands scandales de l'histoire de l'art en France. Le Salon allait ouvrir ses portes en mai 1865 au Palais de l'Industrie sur les Champs-Élysées. Agent littéraire pour le poète. Édouard Manet évoque ici ses démarches pour aider Charles Baudelaire à trouver des éditeurs : il cite ici le libraire Julien Lemer, autre intermédiaire de Charles Baudelaire, le directeur de La Vie parisienne Louis Marcelin, qui venait de publier en 1864 une partie de l'essai du poète sur Constantin Guys, les éditeurs Achille Faure, Ferdinand-Fleurus Amyot, Albert Lacroix et Michel Lévy. Baudelaire et sa traduction des Histoi res grotes ques et sérieuses d'Edgar Poe. Édouard Manet mentionne ici plusieurs récits que Charles Baudelaire allait publier un mois plus tard dans son recueil Histoires grotesques et sérieuses : « Le Mystère de Marie Roget », et des extraits réunis sous le titre « Les habitations imaginaires ». « Mon cher ami, je suis allé hier soir chez Lemère et chez Marcellin. Lemère me semble très bien disposé et pense que Faure, l'éditeur, est celui qui ferait l'affaire. C'est un homme qui est jeune et audacieux. Sinon, il penserait à Amyot. Il n'a pas reçu le manuscrit de Marie Roget et attendait celui-là et les autres pour conclure quelque chose et vous en écrire. Marcellin m'a répondu que certai ns fragme nts des habi tations lui convenaient toujours mais comme le livre allait paraître il ne voulait les publier qu'à titre de réclame et non comme articles payés , vous auriez donc à lui faire savoir votre volonté à ce sujet. Mme Meurice [épouse de l'écrivain Paul Meurice et amie de Charles Baudelaire] me charge de vous dire qu'ils ont appris que Lacroix avait comma ndé à Judit h la traductio n d'un écrivai n anglais , Mat hurin, je cr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue