BARBEY D'AUREVILLY (Jules). Lettre autographe...

Lot 41
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 940EUR

BARBEY D'AUREVILLY (Jules). Lettre autographe...

BARBEY D'AUREVILLY (Jules). Lettre autographe signée à Charles Baudelaire. Paris, 17 octobre [1857]. 1 p. in-8 à l'encre brune avec soulignements à l'encre rouge, enveloppe à l'encre brune et rouge avec soulignement à l'encre rouge et verte, petite perforation avec atteinte à un soulignement. Charles Baudelaire et Jules Barbey d'Aurevilly entretinrent une véritable amitié, nourrie d'une admiration réciproque et d'une haine commune pour le matérialisme de leur époque. « Vous ave z un ami de pl us – dans Paris. Je suis allé vous voir hier. J'ai déjeuné chez Cousinet [restaurateur, et créancier de Baudelaire], vous demandant à tous les échos d'alentour. Pas de Baudelaire ! Les poètes sont fils de la lico rne et de la nuée et tie nnent de leurs pa rents, – de la nuée qui passe et de la lico rne qu'on ne trouve point ! Ce que je voudrais bien trouver, mais moins que vous, ce sont les poèmes de M. Leconte de Li sle. Je les mets dans le même médaillon que ceux de M. de Banville. Faites -les moi envo yer, cher gracie ux. Je voudrais en parler la semaine prochaine [il publierait une critique des Poésies complètes de Théodore de Banville dans Le Pays le 1er novembre 1857]. Tout à vous. Je m'en vais déjeuner avec Silvestre [l'écrivain et critique d'art Théophile Silvestre]. Où ?... Je n'en sais rien. Exposition : ce document a figuré en 1957 dans l'exposition Charles Baudelaire tenue à la Bib liothèque nationale (n° 160 du catalogue), et en 1968-1969 dans l'exposition Baudelaire tenue au Petit Palais (n° 339 du catalogue). Jules Barbey d'Aurevilly, Correspondance générale, t. VI, 1986, n° 1857/28. – Lettres à Charles Baudelaire, p. 52. « Vos vers sont magnifiq ues... ô ivrogne d'ennui, d'opi um et de blasp hèmes ! »
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue