BAUDELAIRE (Charles). Lettre manuscrite,...

Lot 36
Aller au lot
Estimation :
4000 - 5000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 840EUR

BAUDELAIRE (Charles). Lettre manuscrite,...

BAUDELAIRE (Charles). Lettre manuscrite, dictée, adressée à sa mère. [Bruxelles], 30 mars 1866. 1 p. in-8, adresse au dos , feuillet d'adresse avec petite déchirure due à l'ouverture et trace d'onglet en marge. Éc rite quelques heures avant d'être frappé de la paralysie qui le rendi t mutiq ue. Depuis plusieurs années, déjà, la santé de Charles Baudelaire s'était trouvée altérée, usée par les excès et la maladie. Après des alertes en 1860, 1862 et 1865, le poète avait été frappé par une crise plus violente le 15 mars 1866, chutant sur les dalles de l'église Saint-Loup à Namur, bientôt suivie de symptômes de troubles cérébraux. Quelques jours plus tard, dans la journée du 30 mars, la nuit du 30 au 31, ou peut-être le 31 à son hôtel, il fut victime d'un ictus hémiplégique qui le priva en outre de la parole. Quelques semaines plus tard, le 2 juillet, il fut ramené par sa mère à Paris, et placé le 4 juillet en maison de santé. Son état demeura stationnaire jusqu'au printemps 1867, puis s'aggrava rapidement : l'auteur des Fleurs du mal mourut le 31 août et fut porté en terre le 2 septembre. « Ma chère mère, la réponse transmise lundi t'est arrivée mardi soir. Mercredi, jeudi et aujourd'hui vendredi, tu aurais pu me donner de tes nouvelles , si tu ne l'as pas fait , c'est que tu supposes que je ne m'inquiète que de moi. Il faut absolument que tu me donnes de tes nouvelles. J'ai reçu une lettre d'A. [Narcisse Ancelle] qui me dit qu'il viendra bientôt : c'est inutile, au moins prématuré. 1° pa rce que je ne suis pas en état de bouger, 2° parce que j'ai des dettes, 3° parce que j'ai six villes à visiter, mettons 15 jours. Je ne veux pas perdre le fruit d'un long travail. Je sens qu'il a surtout à coeur de te complaire et de t'obéir , c'est pour cela que je t'en écris , je suis d'ailleurs disposé à revenir le plus vite possible. Écris-moi longuement et minutieusement sur toi. Je t'embrasse de tout mon coeur... » Provenance : bib liothèque du grand collectionneur baudelairien
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue