BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée...

Lot 35
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 16 900EUR

BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée...

BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée de ses initiales à Narcisse Ancelle, son conseil judiciaire et confident. [Bruxelles], 19 février 1866. 3 pp. 1/2 in-8, adresse biffée sur la dernière page , 2 petites perforations portant atteinte à quelques lettres, une biffure avec fine morsure d'encre, 2 fentes à la pliure, quelques mentions manuscrites postérieures au crayon. Sur son espoir de voir réédi tées Les Fleurs du mal apr ès l'échec de ses démarches pour publier ses oeuvres compl ètes . Charles Baudelaire avait longuement négocié avec les frères Garnier pour leur vendre ses oeuvres complètes, en passant par plusieurs intermédiaires, comme les libraires Julien Lemer et Alphonse Lécrivain ou Narcisse Ancelle lui-même, mais les éditeurs venaient de lui signifier une fin de non recevoir. Sur la belgiq ue, « ce chien de pa ys ». Devant à l'origine ne rester que quelques semaines en Belgique pour y échapper à ses créanciers et y trouver des ressources, Baudelaire y demeura plus de deux ans, à quelques absences près, et en revint impotent et aphasique. Il y accumula les déceptions, nourrissant son aigreur sarcastique naturelle et plongeant dans sa maladie nerveuse. Il s'employa alors à rédiger un petit article sur le pays, qu'il étoffa jusqu'à vouloir en faire un véritable pamphlet, Pauvre Belgique, qu'il ne put achever avant sa mort – l'ouvrage paraîtrait en l'état en 1952 seulement, dans les OEuvres posthumes. Sur Narcisse Ancelle, voir ci-dessus le n° 1. « Voilà que je reçois ce matin une lettre fort singulière de M. [Jules] Troubat, secrétaire de Sainte-Beuve, qui me parle avec beaucoup de sympathie de M. Lemerre, éditeur très zélé et très intelligent, dit-il, qui a témoig né le dési r de réimp rimer Les Fle urs du mal. Je réponds à M. Troubat que je vous ai chargé de placer tout. Ce renseig nement va ut-il que vo us inte rrompie z to ute démarche , je ne le crois pas . Mais il faudrait peut-être savoir ce que c'est que M. Lemerre, (passage Choiseul, 47). Sa
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue