BAUDELAIRE (Charles). Notes autographes,...

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 19 500EUR

BAUDELAIRE (Charles). Notes autographes,...

BAUDELAIRE (Charles). Notes autographes, autour de 2 coupures de presse montées sur 2 pages d'un bi-feuillet in-folio. [Fin juillet ou début août 1857]. Avec mentions autographes de Narcissse Ancelle, son conseil judiciaire et confident, dont une cachée par une collette postérieure fixée par de la bande adhésive. Quelques petites déchirures marginales, dont une portant atteinte à un mot. Exceptionnelle pièce du Dossier constitué par Baudelaire à l'intention de son avocat. Les Fleurs du mal furent mises en vente le 21 juin 1857 et les commentaires ne tardèrent pas : le 5 juillet le Figaro publiait la première critique consacrée au recueil, par Gustave Bourdin, et cette attaque contre « les putridités » qu'il étale selon lui, fut suivie entre autres par une nouvelle attaque le 12 juillet, dans le même journal, par Jean Habans qui assène des arguments moraux identiques. Tandis que des rumeurs de saisie couraient depuis déjà deux jours, le ministre de l'Intérieur Adolphe Augustin Marie Billault se préoccupa activement des Fleurs du mal à partir du 6 juillet : dès le lendemain, sa Direction générale de la sureté publique dénonçait plusieurs pièces des Fleurs du mal comme étant « un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale ». D'après son ami Charles Asselineau, Baudelaire était persuadé que l'artic le du 5 juillet avait joué comm e « dénonci ation » des Fleurs du mal auprès du mi nistère de l'Intérieur – ce qui lui faisait écrire le 11 juillet à son éditeur Auguste Poulet- Malassis : « Voilà ce que c'est que d'envoyer des exemplaires au Figaro !!!! ». Au Figaro, organe républicain modéré et libéral, Bourdin et Habans représentaient ce qu'on a pu appeler « l'antibaudelairisme progressiste » (André Guyaux, Baudelaire. Un demi-siècle de lectures des Fleurs du mal, p. 917), mais, de fait, Bourdin ayant commencé sa carrière à la Gazette des tribunaux, il avait pu nouer des relations privilégiées avec le monde judiciaire et donc les futurs acteurs du procès des
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue