1950 CITROËN TRACTION 11 BL Châssis n°545124... - Lot 209 - Osenat

Lot 209
Aller au lot
Estimation :
13000 - 16000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 200EUR
1950 CITROËN TRACTION 11 BL Châssis n°545124... - Lot 209 - Osenat
1950
CITROËN TRACTION 11 BL
Châssis n°545124 - 51093 kilomètres d’origine
Peinture ancienne réalisée par Lecoq en 1987
Carte grise française de collection
Révolutionnaire ! A l’époque, c’est la meilleure définition de la Citroën Traction Avant.
Avec sa carrosserie monocoque très bien dessinée, ses quatre roues indépendantes et sa transmission par la traction avant, la nouvelle Citroën était partie avec une avancée technologique certaine. D’ailleurs sa fabrication s’est étalée sur plus de 20 ans.
C’est l’ancien collaborateur de Gabriel Voisin, André Lefebvre qui étudia cette icône de l’histoire de l’automobile française.
La Citroën « Traction Avant » est officiellement née en mai 1934 sous la forme d’une 7 cv.
En ce qui concerne la 11cv fiscaux, elle est apparue quelques mois plus tard pour le Salon de Paris en deux modèles de carrosseries, une petite, appelée « 11 Légère » et la « 11 normale » plus longue de 20 cm et plus large de 12 cm.
Le 27 juillet 1957, la dernière 11 CV sort de l’usine avec le numéro 444 569, 23 ans après la première. Mythe roulant et très confortable, la « traction?» était utilisée aussi bien par le Général de Gaulle que par Pierrot le Fou ou le « gang des traction avant ». Pendant la guerre, elle fut aussi bien la voiture de la Gestapo que celle des FFI. Mais sa vraie vocation était d’être une belle voiture familiale.
Elle s’acquitta fort bien de sa tâche, son confort, sa fiabilité et sa ligne ont marqué l’esprit de nombreuses générations.
En 1982, l’exemplaire proposé était acheté par son actuel propriétaire à Ussel, affichant alors 35400 kilomètres (attestés par le carnet d’entretien stipulant « graissage général à 32249 km le 18.9.1968 »). Ramenée par la route jusqu’en région parisienne, cette Traction 11 B fut intégralement révisée dès son arrivée dans la capitale à 35881 kilomètres. Elle fut alors présentée à André Lecoq de la carrosserie éponyme qui s’exclama « Cett
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue