Rare bracelet manchette aux camées sur agate...

Lot 172
8 000 - 10 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 20 000 €

Rare bracelet manchette aux camées sur agate...

Rare bracelet manchette aux camées sur agate La monture en or jaune et argent, retenant un ravissant motif détachable composé de trois importants camées d’époque Antique dans un entourage d’or jaune et rehaussés d’une ligne de perles fines. Le camée central plus important, épaulé de deux motifs floraux en or jaune. Les trois camées stylisant trois profils de femme sur agate deux couches. Les profils de femmes épaulant le profil central finement exécutés offrant un agréable camaïeu de couleurs de l’agate qui souligne les coiffes des femmes. La monture en or jaune du bracelet souple et articulé, probablement rapporté. Epoque Empire. Poids brut : 37,21 g Dimensions de chaque camée : 1,9 x 3,6 cm - 3,2 x 4,1 cm - 2 x 3,6 cm Peut être rapproché dans le style et la fabrication du diadème aux Camées réalisé par Nitot pour Joséphine en 1811 suite à une commande de Napoléon. Ce diadème fait partie aujourd’hui de l’écrin de famille de la Maison Bernadotte. Ce bracelet porte une note manuscrite moderne : « Offert par l’Impératrice Joséphine à la Bne de Lascours, née Givonne lors du départ des Tuileries vers la Malmaison. » Historique : Jérôme-Annibal-Joseph de Reynaud de Bologne, baron de Lascours, préfet et député (1761-1835) va se rapprocher de l’Impératrice comme il le mentionne dans le manuscrit de ses mémoires, vendu en 2010 : L’Impératrice lui avait apporté durant l’Empire des « témoignages d'intérêt qu'elle avoit daigné me donner plusieurs fois entouré d'une cour brillante ». Cette relation ne prendra pas fin avec la répudiation de Joséphine : « je ne dois pas passer sous silence les bontés dont m'a honoré l'impératrice Joséphine après la dissolution de son mariage ». Il fut également proche de la Reine Hortense. Notre bracelet fait partie indéniablement de ces bontés faites au couple Lascours, et à l’épouse du Baron, Victoire Françoise Louise, née Givonne (décédée en 1854). Il est à noter que Madame de Lascours (Louise Cochelet dans ses mémoires lui fait de beaux éloges : « je l’aimais tendrement ») avait été proposée comme dame d’honneur de la Reine Hortense
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue