Césarine DAVIN-MIRVAULT (1773-1844). « Portrait...

Lot 137
Aller au lot
4 000 - 6 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 5 000 EUR

Césarine DAVIN-MIRVAULT (1773-1844). « Portrait...

Césarine DAVIN-MIRVAULT (1773-1844). « Portrait de trois-quarts de Maitre ChauveauLagarde portant la légion d’honneur et en robe d’avocat ». Huile sur toile. 64 cm x 46 cm. 91 cm x 68 cm avec cadre à canaux en stuc doré à décor de rinceaux. Premier Empire. B.E Biographies: Césarine, Henriette, Flore Davin-Mirvault (1773-1844). Peintre du XVIIIème et XIXème siècle. Elève de Suvée, David et Augustin. Cette dernière exposa de nombreuse fois entre 1798 jusqu’ne 1822 au salon de Paris. Elle obtient une médaille de deuxième classe en 1804 et de 1ere classe en 1804. Maitre Chauveau-Lagarde (1756-1841), grand orateur, célèbre avocat et magistrat sous la révolution. Il se signala par ses nombreuses et courageuses plaidoiries devant le tribunal révolutionnaire, en qualité de défenseur officieux comme Bailly et Mme Roland. Il défendit Charlotte Corday, qui avait assassiné Marat et ne put qu’invoquer l’indulgence du tribunal en alléguant le fanatisme exalté auquel avait obéi sa cliente. Il devient célèbre pour avoir défendue avec courage et dévouement la reine Marie-Antoinette avec Tronson-Ducoudray, en 1793 devant le tribunal révolutionnaire. Il combattit avec force l’accusation pour conspiration avec les puissances étrangères. Après le procès ils furent arrêtés pour connaitre les secrets que la reine avait pu leur confier, mais leurs interrogatoires dissipèrent tout soupçon. Maitre Chauveau-Lagarde fut défenseur lors du procès des Girondins. Ainsi que Madame Elisabeth mais ne fut prévenu que la veille du procès. En 1814, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Sa carrière fut longue et brillante. En 1826, Chauveau-Lagarde soutint, devant la cour de cassation, la cause des hommes de couleurs libre de la Martinique. Œuvre en rapport : Le musée du Château de Versailles conserve d’elle les portraits d’Asher-Kan, ambassadeur de Perse, et un portrait du Marechal Lefèvre, duc de Dantzig, commandé par l’Empereur Napoléon Ier pour la salle des maréchaux du Palais des Tuileries. Il semblerait que cette œuvre fut longtemps non localisée
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue