c1935 AUBURN Type 851 SC N° de série : 33195F...

Lot 203
Aller au lot
120 000 - 150 000 EUR

c1935 AUBURN Type 851 SC N° de série : 33195F...

c1935 AUBURN
Type 851 SC
N° de série : 33195F
Erreur sur la carte grise n° 3087L
Moteur N° GH 4437
Puissance fiscale : 38 cv
Erreur sur la carte grise : 18 cv
Carte grise française

Cette automobile Auburn est sortie d’usine vers 1935. Il s’agit d’un Cabriolet 851 Supercharged.
La firme Auburn fut fondée en 1900 et elle est devenue indissociable avec les Cord et les Duesenberg car ces trois types de voitures furent réputées surtout pour leur luxe et elles étaient les plus grandes concurrentes des Cadillac et des Packard. Errett Lobban Cord, jeune manager ambitieux et bouillonnant d'idées, devint président et propriétaire de la firme Auburn en 1926.
À partir de ce moment, les Auburn devinrent des voitures nées directement de l'imagination de Errett L.Cord, en correspondant
exactement à ses propres souhaits.
Les carrosseries les plus en vogue étaient les Cabriolet, Phaeton et Speedster. Les Auburn partageaient avec Cord et Duesenberg le caractère sportif et l'élégance des carrosseries.
Les Auburn 8 cylindres furent fabriquées à 28 000 exemplaires.
Les magnifiques Auburn " Supercharged " furent le chant du cygne de la marque et 500 exemplaires seulement furent fabriqués de 1934 à 1936. Ce qui en fait un modèle recherché aujoud’hui par les collectionneurs.
Cette automobile possède un parebrise rabattable. Son moteur est le traditionnel 8 cylindres en ligne avec culasse Lycoming de 280 ci. Elle possède un compresseur centrifuge « Schwitzer-Cummins » et l’alimentation se fait par un carburateur Stomberg.
La culasse est en aluminium. Les freins sont à tambours à commande hydraulique. Le pont est démultiplié pour 2 x 3 vitesses avant et une marche arrière. Son extraordinaire tableau de bord a encore sa rodio d’origine en état de marche. La peinture est de couleur ivoire et sa sellerie est en cuir gold.
Mr Cocheteux l’a acheté lors d’une vente aux enchères le 2 juin 1985.
Elle avait été restaurée en 1979 et avait obtenu le 1er prix au concours d’élégance de la Coupe de l’Age d’Or de Monthléry.
Depuis, elle s’est illustrée en remportant plus de 15 prix et a également tourné dans le film de Claude Lelouch « Itinéraire d’un
enfant gâté » avec Belmondo et dans « La Rumba » de Roger Hanin.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue