1971 FERRARI 365 GTC/4 Châssis n° F101AC10114733...

Lot 337
Aller au lot
280 000 - 320 000 EUR

1971 FERRARI 365 GTC/4 Châssis n° F101AC10114733...

1971 FERRARI 365 GTC/4
Châssis n° F101AC10114733
Carte grise française

Modèle rare à la carrière courte qui faisait le joint entre la 365 GT 2+2 et la 365 GT4 2+2, la 365 GTC/4 fut dévoilée au Salon de Genève en 1971. Contemporaine de la vénérée « Daytona », la 365 GTC/4 utilisait un châssis identique et une version à carter humide du V12 à quatre arbres à cames en tête de 4 390 cm3 de celle-ci avec une puissance légèrement inférieure – 320 ch – associé à une boîte à cinq rapports conventionnelle, à la place de la transaxle de la « Daytona ». La culasse avait été aménagée pour recevoir des carburateurs horizontaux et avait permis au carrossier Pininfarina de réaliser une ligne de capot élégante et basse. « Discrète, sobre et élégante dans son ensemble, avec des subtilités qui s'apprécient en la contemplant attentivement. On pourrait dire qu'il s'agit d'une Ferrari dédiée à l'enthousiaste averti », écrivait Road & Track. Dans l'ensemble plus civilisée et plus facile à conduire que la lourde Daytona, la rapide 365 GTC/4 recevait une direction assistée ZF et des freins servoassistés en série, l'air conditionné en option et un intérieur particulièrement luxueux, équipé de sièges individuels rabattables à l'avant et de sièges d'appoint à l'arrière. En dépit d'un raffinement accru, la 365 GTC/4 ne le cédait en rien à ses concurrents en termes de performances, abattant le 400 m départ arrêté en moins de 16 secondes avec une vitesse maximale de plus de 240 km/h. Quand le modèle fut abandonné, en octobre 1972, la production totalisait seulement 500 exemplaires, ce qui en fait un modèle particulièrement désirable aujourd'hui.
Le modèle présenté a été livrée neuf en Italie à Milan, elle a ensuite été achetée par un collectionneur Allemand dans les années 90. Ce dernier la confie à Rose Meyer qui la restaure complètement depuis le châssis (carrosserie, moteur, boite, sellerie..). Il en fait ensuite cadeau à son épouse. La voiture est alors immatriculée GER, qui correspond à son prénom Gertrude ! Cette dernière n'utilisera presque pas la voiture, le kilométrage actuel (82.000km), étant 2 000 km de plus que lors de la restauration. Le moteur est encore en rodage. Cette automobile est livrée avec tous les dossiers (photographies et films) de la restauration. 

Rare model with a short career which made the joint between the 365 GT 2 + 2 and 365 GT4 2 + 2, the 365 GTC / 4
was unveiled at the Geneva 1971 motorshow. Contemporary of the venerated "Daytona", the 365 GTC / 4 used an identical chassis and a wet sump version of the V12 four camshafts head
4 390 cm3 with slightly less power - 320 hp - associated with a five-speed conventional gearbox, instead of the transaxle of the "Daytona". The cylinder head was fitted to receive horizontal carburetors and allowed the coachbuilder Pininfarina to produce an elegant, low bonnet line. "Discreet, elegant and sober, with subtleties who appreciate contemplating carefully. You could say it is a Ferrari enthusiast dedicated to informed,  "wrote Road & Track. Overall more civilized and easier to drive than Daytona heavy, the 365 GTC /
4 received a ZF power steering and servo-assisted brakes as standard, the optional air conditioning and a particularly luxurious interior, equipped with individual front seats and booster seats in the back. Despite the increased sophistication, the 365 GTC / 4 was inferior in nothing to its competitors in terms of performance, knocking 400m standing start in under 16 seconds with a top speed of over 240 km / h. When the model was abandoned in October 1972, production totaled 500 units, making it a particularly desirable model today.
The model was delivered new in Italy in Milan, it was then bought by a German collector in the 90s. He let it to Rose Meyer to completely restored it from the chassis (body, engine, gearbox, upholstery .. ). He then gift to his wife. The car is then registered GER, which is her name Gertrude! She never used the car, the current mileage (82.000km), is 2000 km longer than when restoring. The engine is still running. This car comes with all files (photos and films) of the restoration.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue