Pendentif et sa bélière amovible sertie de...

Lot 118
25 000 - 35 000 €
Résultat : 50 000 €

Pendentif et sa bélière amovible sertie de...

Pendentif et sa bélière amovible sertie de quatre diamants de taille rose, retenant une importante émeraude facettée de 15 carats de taille rectangulaire à pans coupés aux caractéristiques compatibles avec celles des gisements de Colombie aux dimensions de 17,2 x 13,3 x 7,8 mm environ. La monture en or jaune retenant la pierre de centre est sertie d'une succession de 16 diamants de taille brillant et de taille ancienne bordés de 16 diamants taille rose. Poids brut: 9,66 g Un certificat de l'Institut français de gemmologie attestant des caractéristiques et des origines colombiennes de la pierre sera remis à l'acheteur. 25 000/35 000€On y joint deux lettres envoyées à l'occasion du baptême du fils ainé du Comte Louis de Bourmont en 1848: -La première du Duc de Levis Ventadour, Conseiller du Comte de Chambord, adressée au Comte Adolphe de Bourmont: «Monsieur le Comte. J'ai l'honneur de vous adresser sous ce pli le pouvoir qui vous est nécessaire pour remplacer le Comte de Chambord au baptême du fils de Monsieur vôtre frère le Comte Louis. J'y joins aussi le pouvoir donné par Madame la Comtesse de Chambord à Madame vôtre soeur pour la représenter dans la même cérémonie. J'ai aussi à vous prier de vous charger de faire toutes les petites dépenses d'usage en pareilles circonstances. Si vous voulez bien en remettre ensuite la note à Mr de Pastout, il se chargera de vous la rembourser ainsi que je l'en previens, il vous remettra aussi de la part du Prince un souvenir pour Madame le Comtesse Louis de Bourmont (…)» -La seconde est le pouvoir du Comte de Chambord: «Voulant donner au Comte Louis de Bourmont un témoignage de ma gratitude pour les bons et loyaux services et du souvenir que je conserve à la mémoire du Maréchal son noble père, je consens avec plaisir à tenir son fils sur les fonds du baptême. Je charge le Comte Adolphe de Bourmont, dont je connais depuis longtemps le dévouement et la fidélité, de me représenter dans cette circonstance. Qu'il trouve dans ces lignes la preuve de ma bien constante et sincère affection. Henry Le 26 octobre 1848.» Nota: Ce présent et ces deux lettres nous montrent bien l'importance, si besoin en est, de la grande confiance et de l'attachement que portaient le Comte de Chambord au Comte et la Comtesse Louis de Bourmont. Provenance: -Comte de Chambord qui le tiendrait de sa mère, la Duchesse de Berry. -Le pendentif fut offert accompagné de deux boucles d'oreille à la Comtesse Louis de Bourmont, belle fille du Maréchal de Bourmont, à l'occasion du baptême de son fils Dieudonné, filleul du Comte de Chambord. Les boucles d'oreille ont été conservées dans la famille. -Resté dans sa descendance depuis. Historique: Le Maréchal de BOURMONT, royaliste légitimiste convaincu, n'avait pas hésité lorsqu'était parvenu l'heure du choix entre les Bourbons et la famille d'Orléans, après la révolution de Juillet 1830: Il refusa purement et simplement de prêter serment à Louis Philippe.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue