RETRAITE DE RUSSIE. ? Deux pièces imprimées...

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
600 - 800 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 600EUR

RETRAITE DE RUSSIE. ? Deux pièces imprimées...

RETRAITE DE RUSSIE. ? Deux pièces imprimées avec ajouts manuscrits. Janvier-février 1813. FEUILLES DE ROUTE DE TROUPES DU GRAND-DUCHE DE BERG REVENANT DE RUSSIE, où elles avaient combattu au sein de la Grande Armée. ? Pièce signée par un commissaire des guerres de la Grande Armée. Posen [Poznan dans l'actuelle Pologne], 21 janvier 1813. Avec une dizaine d'apostille signées par des autorités des places traversées. 3 pp. grand in-folio, fentes avec quelques restaurations. Cette feuille de route a été délivrée sur ordre du chef d'État major du prince Eugène de Beauharnais le général comte François Gédéon Bailly de MONTHION. Il concerne des troupes bergoises devant se rendre de Posen à Düsseldorf, capitale du grand-duché de Berg. Posen était le lieu de rassemblement des troupes éparses et groupes isolés revenant de Russie: le prince Eugène y plaça son quartier général pour coordonner la fin de la retraite et superviser les man?uvres de retardement des troupes russes. ? Pièce signée par un sous-inspecteur aux revues. Magdebourg, 9 février 1813. Avec une quinzaine d'apostilles signées par des autorités des places traversées. 2 pp. in-folio, marges renforcées. Cette feuille de route a été délivrée sur ordre du futur général Guillaume O'MEARA, alors colonel commandant d'armes à Magdebourg dans le royaume de Westphalie. Elle concerne des militaires bergois devant se rendre de Magdebourg à Düsseldorf, capitale du grand-duché de Berg. IL EST A NOTER QU'UNE INSURRECTION ECLATA LE 22 JANVIER 1813 DANS LE GRAND-DUCHE DE BERG, à l'annonce d'une nouvelle levée de conscrits pour la Grande Armée, alors que les pertes humaines du pays en Russie commençaient à être découvertes
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue