RUSSIE. - ALEXANDRE III. Affiche imprimée,...

Lot 93
Aller au lot
1 500 - 2 000 €
Résultat : 3 000 €

RUSSIE. - ALEXANDRE III. Affiche imprimée,...

RUSSIE. - ALEXANDRE III. Affiche imprimée, datée de Saint-Pétersbourg le 1er mars 1881 [13 mars 1881 dans le calendrier grégorien]. S.l., [1881]. Placard in-folio, 33,5 x 21,2 cm, encadrement sous verre. Très rare proclamation annonçant la mort d'Alexandre II et l'avènement d'Alexandre III «NOUS MONTONS SUR LE TRÔNE DE L'EMPIRE RUSSE.» Le 13 mars 1881, le tsar Alexandre II tomba victime d'un attentat à la bombe perpétré par le groupe populiste révolutionnaire «Liberté du peuple (Narodnaïa volia), qui avait déjà fait plusieurs tentatives infructueuses. Son fils Alexandre III lui succéda alors. [Traduction:] «[...]. IL A PLU AU SEIGNEUR DE PORTER UN COUP FATAL À LA RUSSIE et de rappeler brusquement à Lui l'empereur Alexandre II. IL EST TOMBÉ FRAPPÉ PAR LES MAINS SACRILÈGES DES ASSASSINS qui avaient déjà plusieurs fois essayé de lui arracher sa précieuse vie [...]. Ils ont attenté à une vie si précieuse parce qu'ils ont vu en elle le bastion et la garantie de la grandeur de la Russie et de la prospérité du peuple russe. Se soumettant à la volonté divine et en priant pour le repos de notre père, nous montons sur le trône de l'Empire russe [...].» Alexandre III affirme ensuite sa foi dans l'aide de Dieu, fait serment de gouverner pour la gloire de la Russie, et en appelle à la loyauté de ses sujets envers lui et son héritier le futur Nicolas II. RÉFORMATEUR CONTROVERSÉ AYANT ABOLI LE SERVAGE, ALEXANDRE II (1818-1881) accéda au pouvoir en 1855 et débuta son règne en mettant fin à la guerre de Crimée (1856) et en abolissant le servage (1861). Il mena à bien des réformes politiques et administratives partielles amorçant le passage à un régime moderne de liberté individuelle et d'égalité civile. Il poursuivit le mouvement d'expansion territoriale dans le Caucase, en Asie centrale, en Sibérie, et réprima durement l'insurrection polonaise. Ainsi, il suscita de nombreux mécontentements, et fut assassiné le jour où, dans le souhait d'apaiser le pays, il annonçait pour le lendemain la publication d'un manifeste constitutionnel poursuivant la libéralisation du régime. SON SUCCESSEUR, ALEXANDRE III (1845-1894), monta donc sur le trône le 13 mars 1881. Il avait jusque là montré des tendances plutôt libérales, mais, bouleversé à la vue du cadavre déchiqueté de son père, il revint aux idées traditionnelles de respect absolu à la foi orthodoxe, de maintien de l'ordre social. Alexandre III fut aussi le tsar de l'alliance franco-russe, qui, après avoir été lié à l'Allemagne et à l'Autriche, trouva en la France républicaine un partenaire sûr sur le chemin de l'expansion économique
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue