REICHSTADT (Napoléon François Charles Joseph Bonaparte, duc de)

Lot 165
Aller au lot
Estimation :
50000 - 60000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 83 000EUR

REICHSTADT (Napoléon François Charles Joseph Bonaparte, duc de)

Un précieux souvenir de l'aiglon à l'âge de dix-sept ans: «ma chère maman!... Je ne négligerai aucun de vos conseils, dictés par votre amour...» Ensemble de 30 pages autographes in-4 dont l'une signée «François duc de Reichst.» (p. 20), en français, avec abondantes ratures et corrections. Janvier 1829. Sur feuillets de papier vergé au filigrane «Holland» et de papier vélin au filigrane «J. Whatman», reliés en un volume in-4, demi-basane vert sombre, dos lisse fileté muet, plats cartonnés de papier vert sombre chagriné encadrés d'un double filet doré avec armoiries dorées au centre du premier, coiffes et coins usagés, un feuillet avec marge intérieure renforcée (reliure de l'époque). Un manuscrit long de 30 pages en français portant sa signature avec titulature, dans un volume relié aux armes impériales des Habsbourg LES AUTOGRAPHES EN MAINS PRIVÉES DU DUC DE REICHSTADT, MORT A 21 ANS, SONT DE LA PLUS GRANDE RARETÉ, et d'autant plus en français, car ils sont généralement écrits en allemand dans une écriture de lecture malaisée, la cursive gothique ou deutsche Kurrentschrift. LE PRÉSENT CAHIER RENFERME DES PROJETS ET BROUILLONS DE LETTRES TRÈS TRAVAILLÉS, AINSI QUE DES EXERCICES ACCOMPLIS DANS LE CADRE DE SES ÉTUDES: récit militaire, critique littéraire et artistique, correspondance protocolaire et amicale... «MA CHÈRE MAMAN!»: 2 LETTRES CONSIGNÉES À MARIE-LOUISE. Le duc de Reichstadt fut le plus souvent séparé de sa mère, impératrice déchue devenue duchesse de Parme et demeurant dans ses États italiens. Leurs relations furent formellement cordiales même si le jeune homme se froissa en apprenant, à la mort du général Adam Albert von Neipperg (février 1829), que Marie-Louise avait eu des enfants de celui-ci. Les deux lettres à Marie-Louise en brouillon dans le présent cahier ont été écrites peu avant cette découverte bouleversante pour lui. UNE ÉDUCATION DE PRINCE AUTRICHIEN POUR LE FILS DE NAPOLÉON Ier: celui qui fut quelques jours Napoléon II empereur des Français et
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue