PISTOLET ARQUEBUSE DE CHASSE A ROUET, A TRANSFORMATION. Fin... - Lot 8 - Osenat

Lot 8
Aller au lot
Estimation :
8000 - 12000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 9 750EUR
PISTOLET ARQUEBUSE DE CHASSE A ROUET, A TRANSFORMATION. Fin... - Lot 8 - Osenat
PISTOLET ARQUEBUSE DE CHASSE A ROUET, A TRANSFORMATION. Fin et élégant pistolet se transformant en longue et fine arquebuse, en deux parties, canon et son fût se vissant pour allonger le pistolet. Canon à pans au tonnerre avec cran de visée rainuré et poinçon en forme de lune, pouvant se visser sur un canon à pans rayé avec point de mire. Ce canon porte sur le côté un clapet assurant la fixation pour transformation. Platine à corps plat, à bord abattu, ciselée à la queue, large rouet extérieur maintenu par une encoche sous le bassinet et, sur le côté, par une petite griffe type fourche ciselée à décor d’un animal à tête d’une sphinge ailé. Bassinet à couvercle coulissant. Chien gravé en forme d’animal fantastique. Pied de chien rond et ressort ciselé maintenu solidairement par une bride à deux vis. Pontet en fer représentant une besace ou sac lié suspendu par un lacet à un petit crochet sur l’avant. Baguette en bois à embout en bois de cerf gravé. Monture en bois fruitier, richement décorée d’incrustations en os, bois de cerf et nacre. Crosse triangulaire affinée vers le haut et s‘élargissant vers le bas, travaillée à pans, bordée de filets de bois de cerf et décorée d’incrustations en suite de rinceaux feuillagés et de fleurettes, enrichie sur les côtés de deux médaillons en nacre gravés de deux portraits d’empereur. Côté contre platine, décor d’animaux fantastique, rinceaux, branches, masques, orné d’une constellation de petits morceaux de nacre, ronds et carrés, gravés. Fût du canon dévissable décoré en suite d’animaux fantastiques, écu au chiffre « L » sous couronne royale, pastilles en losanges gravées de fleurs, embouts décorés en suite. Longueur totale : 144 cm. Beau travail, la partie pistolet vers 1650-1680. Le n°94 est gravé postérieurement sous le pistolet. Pontet postérieur, rallonge du canon et fût rapportés postérieurement. Historique : Le n°94 inscrit sur la monture veut renvoyer au cabinet d’armes du Roi Louis XIII à la description de la dite pièce : « Une arquebuse de deux pieds de long, qui s’allonge par le canon jusqu’à quatre pieds 4 pouces, le canon à huit pans uny, à rouet de même, montée sur bois de cormier, enrichy d’ornement d’yvoir et de nacre de perle, et sur la crosse sont deux têtes d’Empereur. » Provenance : -Ancienne collection Alain Serpette.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue