COFFRET NECESSAIRE DE PISTOLETS A SILEX «... - Lot 10 - Osenat

Lot 10
Aller au lot
Estimation :
35000 - 45000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 64 400EUR
COFFRET NECESSAIRE DE PISTOLETS A SILEX «... - Lot 10 - Osenat
COFFRET NECESSAIRE DE PISTOLETS A SILEX « BOUTET MANUFACTURE A VERSAILLES », en chêne, avec poignée de transport rabattable. Gainé à l’intérieur de drap vert rehaussé d’un fin galon de fils d’argent en bordure. Ouvert, il présente : Une magnifique longue et fine paire de pistolets à silex. Canons à pans, à rayures cheveux, légèrement tromblonnés aux bouches, avec points de mire en argent, bronzés mat, sur fond amati, signés « Boutet Directeur Artiste », « Manufacture à Versailles », joliment décoré à la bouche de deux filets d’or et, aux tonnerres, d’une harpe, de losanges, d’une toile d’araignée et de quatre poinçons « JBC », « NB », « LC » et « NB » (variante), avec fins crans de mire. Queues de culasse finement gravées. Platines signées « Manufre à Versailles » et « Boutet directeur artiste » et chiens col de cygne à corps plats joliment gravés de frises et d’un guillochage. Mâchoires supérieures et batteries finement gravées en suite. Bassinets à jours et pare étincelles en acier. Ressorts dits « à galets ». Détentes réglables. Garnitures en fer, découpées, ciselées, gravées et poli-glacées, à décor d’urnes feuillagées, frises et enroulements. Contre platines incrustées à décor de feuillages et fleurettes, trois porte-baguette à pans. Crosses à long fut en noyer choisi ciré, finement quadrillées, à dos plat. Pommeaux ovales à double frises. Toutes vis guillochées. Baguettes en bois à embouts en corne pastillé en fer et en laiton. Et ses accessoires : Un marteau, un maillet, un tournevis, trois baguettes (de bourrage, de nettoyage et faisant dosette). Toutes ces pièces en buis, certaines à garnitures en laiton. Une poire à poudre en corne blonde demi ronde, à dos à pans, à garnitures en laiton, moule à balles en acier poli à vis en fleurs et coupe-jet, une baguette de nettoyage en « T » en métal, un huilier, un embout en laiton, une épinglette et sa clé. Long : 44,5 cm. Calibre : 11,8 mm. Coffret 48,5 x 29,5 x Ht. : 9,8 cm. B.E. Epoque Directoire. Provenance : - Par tradition familiale, ce coffret aurait été donné par Joséphine Bonaparte, femme de l’Empereur Napoléon Ier, à son amant Hippolyte CHARLES (1772-1837). - Acheté chez les descendants de CHARLES par Charles MARCHAL. - Exposé lors d’une Biennale des antiquaires au Grand Palais. - Collection particulière. - Collection Jean Louis Noisiez Biographie : CHARLES (Louis-Hippolyte), 1772-1837, capitaine. Connu surtout pour avoir été l'amant de Joséphine après le mariage de celle-ci avec Bonaparte. Volontaire de 1791, il était né à Romans et gravita très tôt dans l'entourage des Bonaparte. C'est en avril 1796, alors qu'il était attaché à l'armée de l’intérieur, qu'il fut présenté à Joséphine. Il fut du voyage de celle-ci en Italie. Mais c'est en Égypte que Bonaparte put découvrir l'étendue de son infortune grâce aux nouvelles qui lui parvinrent alors. Sa colère à son retour fut terrible. Joséphine dut rompre avec Charles qui se consacra à des activités de munitionnaire.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue