EUGÉNIE (IMPERATRICE). Lettre autographe... - Lot 35 - Osenat

Lot 35
Aller au lot
Estimation :
200 - 300 EUR
EUGÉNIE (IMPERATRICE). Lettre autographe... - Lot 35 - Osenat
EUGÉNIE (IMPERATRICE). Lettre autographe signée à Charles Duperré. Palais des Tuileries, 30 mars [1866]. 4 pp. in-8, en-tête gaufré à son initiale couronnée. DES VARANNES, UN AMI DE CŒUR DE L’IMPERATRICE EUGENIE : l’officier de marine Ambroise Levesque Des Varannes, officier d’ordonnance de Napoléon III, eut de notoriété publique des sentiments pour l’impératrice Eugénie, laquelle l’appréciait grandement. À l’initiative du ministre de la Marine, il effectua une mission d’inspection en Cochinchine qui devait conduire à l’occupation de tout le territoire par les troupes de l’amiral de La Grandière. Il mourut en 1869 à Haïti, emporté par la fièvre jaune. « ... Par l’empereur j’ai su que vous aviez reçu votre nomination, car il m’a dit que vous lui aviez écrit pour l’en remercier [Charles Duperré venait d’être promu capitaine de frégate]. JE VIENS DE PASSER PAR DE CRUELLES EPREUVES, LE PETIT PRINCE A ETE BIEN MALADE, il est encore au lit ; ce pauvre enfant a eu une patience d’ange car voilà 24 jours qu’il ne quitte pas son lit. On lui a fait deux opérations des plus douloureuses qu’il a subi[es] avec courage. Nous sommes tout à fait rassurés à présent, mais la convalescence sera longue encore. J’ai bien pensé à vous, j’aurais été heureuse de vous voir près de lui, pour l’aider à prendre patience dans son lit, comme à Compiègne. IL AIME LES HISTOIRES DES MARINS, et il faut lui en raconter sans cesse. LE 18, MONSIEUR DES VARANNES EST PARTI POUR LA COCHINCHINE... Il doit revenir rendre compte de sa mission... L’empereur a été comme toujours très aimable avec lui, mais P. [probablement le ministre de la Marine Prosper de Chasseloup-Laubat] fort peu bien... Il fait un froid fort désagréable pour le moment, j’espère que cela n’éloignera pas les étrangers de Paris. L’EXPOSITION [UNIVERSELLE DE 1867] SERA BIEN INTERESSANTE A VOIR ; le local n’est pas beau, mais très pratique... » OFFICIER DE MARINE, CHARLES DUPERRE (1832-1914) FUT OFFICIER D’ORDONNANCE DE NAPOLEON III ET AIDE DE CAMP DU PRINCE IMPERIAL de 1867 à 1870. C’est lui que l’empereur chargea de conduire son fils en Angleterre après la défaite de Sedan. Il ne retrouverait un commandement dans la Marine qu’en 1872, et serait alors promu amiral en 1878.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue