NAPOLÉON III. Ensemble de 3 pièces adressées... - Lot 31 - Osenat

Lot 31
Aller au lot
Estimation :
400 - 500 EUR
NAPOLÉON III. Ensemble de 3 pièces adressées... - Lot 31 - Osenat
NAPOLÉON III. Ensemble de 3 pièces adressées à l’archéologue, numismate et conservateur de musée Félicien Caignart de Saulcy. 1860-1861. L’HISTOIRE DE JULES CESAR (1865), UNE GRANDE ŒUVRE HISTORIOGRAPHIQUE ET UN INSTRUMENT DE PROPAGANDE IMPERIALE. L’empereur avait déjà fait la preuve de son goût pour l’histoire, notamment dans ses publications concernant l’artillerie. L’image de César avait été très écornée dans la première moitié du XIXe siècle par des auteurs comme Franz de Champagny ou Alphonse de Lamartine, et l’idée de défendre un personnage tels que celui-ci avait tôt germé dans son l’esprit. L’empereur décida donc de diriger la rédaction d’un ouvrage érudit par un groupe nombreux de savants et littérateurs, dont Félicien CAIGNART DE SAULCY, Prosper Mérimée, Victor Duruy ou Alfred Maury. Si la démarche apologétique en faveur d’un régime impérial est très clairement affirmée dans la préface, et si la construction historique mettant en avant une mission civilisatrice des Romains auprès des Gaulois est idéologiquement biaisée, en revanche la valeur scientifique des recherches historiques effectuées alors est aujourd’hui reconnue. – Note autographe. [Paris, 17 avril 1860]. « CARTE DE L’EMPIRE ROMAIN AU MOMENT DU DEPART DE CÆSAR POUR LA GAULE. Teindre en rose tout ce qui était province romaine, en vert tout ce qui était allié, sans couleur ce qui était indépendant » (1/2 p. in-8, en-tête gaufré à son initiale couronnée). Joint, une enveloppe avec mention autographe signée de Félicien de Saulcy : « Note écrite de la main de l’empereur Napoléon III le 17 avril 1860, et qu’il m’a remise dans la salle du Conseil, au palais des Tuileries... » – Lettre signée « Napoléon ». Palais de Fontainebleau, 6 juin 1861. « Mon cher Monsieur de Saulcy, Je vous écris pour savoir quand vous pourrez venir à Fontainebleau et ensuite pour vous demander le renseignement suivant. Drumann dans son histoire de Jules [Wilhelm Drumann, Geschichte Roms in seinem Übergange von der republikanischen zur monarchischen Verfassung, oder Pompeius, Caesar, Cicero und ihre Zeitgenossen, Kœnigsberg, 1834-1844] dit que la MEDAILLE de Vaillant peut être regardée comme ayant été FRAPPEE A L’OCCASION DE LA VICTOIRE DE CESAR SUR LES LUSITANIENS, lorsqu’il était préteur en Espagne, en l’an de Rome 693. Je voudrais savoir si vous avez cette médaille... » (1/2 p. in-8, enveloppe conservée à son initiale couronnée gaufrée). – Lettre signée « Napoléon ». Palais de Fontainebleau, 22 juin 1861. « Mon cher Monsieur de Saulcy, puisque VOUS AVEZ BIEN VOULU VOUS CHARGER DE L’IMPRESSION DES PLANCHES DE MON FUTUR OUVRAGE, je vous prierai de me faire photographier les BUSTES DE CÉSAR dont j’ai trouvé la nomenclature dans l’Iconographie romaine par le chevalier [Antoine] Mongez, Paris, 1824. Les quatre bustes dont parle cet auteur, page 19, sont d’abord : une statue du Capitole, revêtue de cuirasse et de c[h]lamyde, 2° un buste colossal de César en possession du roi de Naples, qui faisait partie de la collection Farnese, 3° la tête d’une statue colossale du musée du Capitole, 4° un buste en basalte noir qui été conservé, en 1824, dans la bibliothèque du château de St-Cloud. Quant aux médailles, vous me ferez grand plaisir de m’envoyer une épreuve dès qu’elles seront gravées... » (3/4 p. in-8, en-tête gaufré à son initiale couronnée).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue