POSTES IMPÉRIALES. État général des routes...

Lot 160
Aller au lot
8 000 - 10 000 €
Résultat : 26 000 €

POSTES IMPÉRIALES. État général des routes...

POSTES IMPÉRIALES. État général des routes de poste de l'empire français, du royaume d'Italie, de la Confédération du Rhin, &c. (...) pour l'an 1814. Paris, Imprimerie Impériale, 1814; in-8 de 309 pp., reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, large dentelle dorée d'encadrement, armes au centre des plats, dos lisse orné d'abeilles et de N couronnés, doublures et gardes de soie bleue, tranches dorées, liseuse de soie blanche ornée d'une couronne de laurier brodée (vers 1820), étuiboîte de chagrin rouge moderne. Tarif des postes et horaires des relais pour les routes du royaume. Précieux exemplaire en maroquin rouge relié aux grandes armes de Napoléon. Il porte cette annotation en page 3: «j'appartiens à Monsieur le chevalier de Neubourg, ancien chef de division des postes de l'Empire, inspecteur divisionnaire en retraite et membre de la Légion d'Honneur». Sur le premier feuillet blanc, le chevalier de Neubourd a apporté des précisions sur l'exemplaire: «Je soussigné chef de division à la Direction générale des Postes de l'Empire, secrétaire intime de M. le comte de Lavalette (...), directeur général des Postes, ancien aide de camp de l'Empereur Napoléon, atteste et certifie que le présent livre de Poste appartenait à l'Empereur, qu'il a été relié pour lui, par les soins de M. le comte de Lavalette et repris par lui dans la voiture de l'Empereur à l'Elysée Bourbon au retour de l'armée en 1815... Je déclare sur l'honneur que M. le comte de Lavalette, mon ami, me l'a donné quelques jours après comme une grande preuve d'attachement». Le chevalier a signé et apposé son cachet de cire rouge. Neubourg a été le secrétaire intime, il insiste là-dessus, de Lavalette pendant les Cent-Jours. Petites usures aux angles, rousseurs sur la page de titre
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue