1946 VENTNOR Class 135 (A) Type : Racer... - Lot 20 - Osenat

Lot 20
Aller au lot
Estimation :
40000 - 50000 EUR
Résultat : NC
1946 VENTNOR Class 135 (A) Type : Racer... - Lot 20 - Osenat
1946 VENTNOR Class 135 (A) Type : Racer 3 points Longueur : 4,62 m Largeur : 2,12 m Poids : env. 350 kg Nombre de place(s) : 1 Moteur : Ford-Offenhauser Type : 8 cylindres en V Cylindrée : 2.3 l. Puissance : env. 75 ch. La catégorie de course de 135 C.I. est créée en 1931 par l’American Power Boat Association pour soutenir l’activité sportive touchée par la crise financière de 1929. Grâce à la présence de moteurs d’automobiles de série de cette cylindrée sur le marché, cette catégorie connaît le succès pendant plus de deux décennies car il est possible d’équiper un racer à des coûts abordables tout en obtenant de bonnes performances grâce à des préparateurs. C’est le cas du Ford V8 « Flathead » pour lequel la firme Offenhauser, réputée pour ses nombreuses victoires aux 500 Miles d’Indianapolis, propose un kit qui rend le Ford « small block » très compétitif dans sa catégorie. Le chantier Ventnor est fondé en 1902 à Atlantic City dans le New Jersey par Adolf E. Apel. Ses recherches le place rapidement à la pointe des progrès en matière de dessin des carènes pour améliorer leur potentiel de vitesse. En 1936, les Apel père et fils déposent un brevet qui va révolutionner le sport motonautique pendant près d’un demi-siècle : la coque hydroplane à trois points. Bientôt ses productions commencent à dominer la concurrence dans toutes les catégories de course, à commencer par les petites et moyennes cylindrées comme les classe 135 et 225 C.I. Le racer A 88 est construit en 1946 par Ventnor sur des plans de Rich Hallet pour le compte du colonel Holmes des services spéciaux de l’US Army. Holmes est alors basé à Paris, chargé, entre autres, du suivi de la récupération des composants du V2. Il fait envoyer son bateau en Europe, et, par la suite basé en Belgique, participe à diverses épreuves alors que le sport motonautique peine à redémarrer après la guerre en raison de nombreuses pénuries (matériaux, carburant, etc.). L’officier américain vend l’A88 au citoyen belge Philippe Enthoven en 1953 qui s’engage dans de nombreuses courses. Il remporte même le championnat d’Allemagne de l’Ouest en 1954 sur le lac de Constance après quoi il tente le record mondial de l’heure de la catégorie 135 sur le lac de Wothersee en Autriche, alors détenu par le champion Christoph Von Mayenburg à 118 km/h. Enthoven obtient d’excellents temps lors des essais préparatoires à plus de 128 km/h mais casse son arbre d’hélice lors de la tentative officielle. De 1955 à 1988, le bateau reste sagement à l’abri sur sa remorque au fond d’un garage Packard à Anvers, entièrement d’origine comme sorti de chez Ventnor en 1946. Seul le pavillon belge a été ajouté par son deuxième propriétaire. Le V8 Ford-Offenhauser est équipé de deux carburateurs Zenith Stromberg et d’une magnéto Scintilla Vertex. L’A88 est acheté par le collectionneur italien Baravalle lors d’une vente de la maison Christie’s à Londres en 1991. Il le confie alors au Circolo Nautico Italiano pour une restauration préservant le plus possible toute son authenticité. Récompensé au rassemblement de l’ASDEC de la Villa d’Este un an plus tard. Il entre ensuite dans la collection Van Praet à la fin des années 1990, attentivement conservé depuis lors.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue