circa 1953 LIUZZI MONOCOQUE FL Type : Runabout Longueur... - Lot 3 - Osenat

Lot 3
Aller au lot
Estimation :
30000 - 35000 EUR
Résultat : NC
circa 1953 LIUZZI MONOCOQUE FL Type : Runabout Longueur... - Lot 3 - Osenat
circa 1953 LIUZZI MONOCOQUE FL Type : Runabout Longueur : 5,50 m Largeur : 1,82 m Poids : env. 990 kg Nombre de place(s) : 4 Moteur : BPM Type : 4 cylindres en ligne Cylindrée : 2,8 l. Puissance : env. 115 ch. La qualité et les performances des runabouts exclusifs exécutés un par un par Frantz Liuzzi et sa petite équipe à Neuilly-sur-Seine de la fin des années 1940 au début des années 1960 n’ont pas manqué d’attirer, non seulement de grands champions mais aussi une clientèle huppée, du baron Marcel Bich à l’acteur américain d’origine australienne Errol Flynn. Frantz Liuzzi était particulièrement fier, à juste titre, de recevoir chaque année de nombreuses personnalités sur son stand du Salon Nautique de Paris, comme le président René Coty. En 1953, « l’Aigle des mers » alias Flynn, accompagné sa troisième femme, l’actrice Pat Wymore épousée à Monte Carlo en 1950, est venu passer commande d’un runabout Monocoque FL de 5,50 m pour servir d’annexe à sa grande goélette Zacca, ancrée sur la Riviera. C’est une unité similaire qui est proposée ici. Le modèle Monocoque FL de 5,50 m, sorti en petite série pendant plus d’une décennie, représente l’essentiel de la production d’un chantier volontairement dédié aux quantités limitées. On estime ainsi que Liuzzi aura livré moins d’une cinquantaine de canots automobiles pendant toute sa durée d’activité. D’abord doté d’un tableau arrière plan, le Monocoque FL, siglé aussi « France-Craft » pour ne rien perdre de l’impact du mot Craft sur une clientèle obligatoirement sensible au succès d’une célèbre marque américaine, connaît une évolution majeure à partir du début des années 1950 avec l’adoption d’un arrière arrondi très reconnaissable. Liuzzi fabrique ses runabouts en bois moulé à double bordé diagonal selon une technique aussi originale qu’exigeante, moins traditionnelle que les méthodes de ses concurrents. Chaque coque est assemblée retournée, quille en l’air, sur un moule. Elle est ensuite démoulée puis finie à l’endroit. Ce modèle, comme la majorité des unités produites par Liuzzi, est équipé d’un quatre cylindres BPM de 2,8 litres, en version standard d’une puissance de 115 ch. Cet ancien bateau de famille a été conservé longtemps en Normandie avant d’être acquis par son propriétaire actuel au début des années 1990 comme projet de restauration, en raison de sa rareté et de l’attachement personnel du collectionneur au chantier de Neuilly. La coque a été restaurée dans les règles de l’art en respectant la technique de construction et les coloris d’origine. Elle est en état sain de structure et de matériau, équipée de son moteur BPM de 2,8 litres ainsi que d’une grande partie de l’accastillage d’origine. On recherchera en vain le pare-brise que Frantz Liuzzi lui-même n’installait pas sur ses unités personnelles et dont cet exemplaire n’était sans doute pas doté à la livraison.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue