MOUSQUETAIRES DU ROI Rare flamme de trompette... - Lot 60 - Osenat

Lot 60
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 37 500EUR
MOUSQUETAIRES DU ROI Rare flamme de trompette... - Lot 60 - Osenat

MOUSQUETAIRES DU ROI

Rare flamme de trompette de la 1e compagnie des Mousquetaires dit « Mousquetaires gris ».

En soie bleu, bordé sur les quatre faces de franges en passementerie dorée.

Chaque face très richement brodée de fils de passementerie argentée, dorée et teinté rouge :

-de feuillages et de lys au naturel.

-aux quatre coins, de la croix fleurdelisée et enflammée de la 1ère compagnie des mousquetaires du Roi.

-au centre des grandes armes de France et Navarre sous couronne couronne royale, ceintes des colliers des Ordres du Roi soit le collier de l’ordre de Saint Michel et celui de l’ordre du Saint Esprit. Les armes de France brodée sur fond de moire bleu roi et celle de Navarre sur fond de soie amarante. Entre les deux, le chiffre du Roi Louis XVIII.

En partie supérieure, fourreau en soie bleue à deux cordonnets en passementerie de fil bleu clair.

Dimensions de la flamme avec fourreau et franges : 58 x 56 cm.

B.E. Vers 1814-1815

15 000/20 000 €


Provenance :

- Souvenirs du Maréchal LAURISTON, dernier capitaine lieutenant de la compagnie.

Vente du 26 octobre 1972, Hotel Drouot salle n°8 Lot 87.

- Puis collection particulière.


Historique :

Ces flammes sont décrites par Pierre Charrier : « Tabliers de trompette en soie bleu azur à franges or

de 2 cm. Broderies or et argent. Au milieu l’écu de France et Navarre. Dimensions 50 x 50 cm. Aux

angles la croix distinctive.

Le 31 décembre 1815 le Roi donne le drapeau et l’étendard au maréchal de Lauriston lors du

licenciement. En 1914, le général de Vibraye gardait les emblèmes. Le drapeau se trouve actuellement au musée de l’Armée et l’étendard et banderole de trompettes dans des collections privées ».

Le Titeux nous indique le prix de chaque « tablier de trompette » : 580 francs.

La compagnie comprenait huit trompettes et au vu de l’existance très brève de l’unité (recréée le 5

aout 1814, la « Maison du Rouge » est supprimée en décembre 1815) , les flammes de trompettes des mousquetaires sont d’une grande rareté.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue