CHARLES PERCIER (1764-1838) Aquarelle originale...

Lot 252
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 20 000EUR

CHARLES PERCIER (1764-1838) Aquarelle originale...

CHARLES PERCIER (1764-1838) Aquarelle originale et préparatoires de la grande vasque pour le palais des Tuileries, montée en 1810 par Jacob-Desmalter, les bronzes de Cartellieret conservée aujourd’hui au Grand Trianon, Aquarelle, lavis, sur trait à la mine de plomb et encadrement d’un double filet à l’encre de Chine Annotation à la mine de plomb à la hauteur de l’entablement sur la gauche: 6 000 # malachite et 3 chimères. A la partie inférieure, à la mine de plomb 6 000 francs, Malachite 3 chimères Sur une feuille au filigramme J. Whatman 1804 Epoque Empire (pliure au milieu dans le sens de la largeur, feuille légèrement froissée) La feuille: 45,5 x 30 cm Marges latérales de 1, 3 cm ou 1,5 cm car double filet Marge du haut idem au marges latérales Marge du bas: 0,8 et 1cm Provenance: Collection Jacob-Desmalter et par descendance collection Le Fuel, puis restée dans sa descendance. Après l’entrevue de Tilsit en juin 1807, Napoléon Ier et le tsar Alexandre Ier échangent des cadeaux et le tsar offre des malachites, ces minéraux précieux extraits des carrières de Sibérie. Le 24 juin 1808 Pierre Léonard Fontaine note dans son journal1 : “l’Empereur de Russie a envoyé à l’Empereur des Français quatre voitures chargé de caisses contenant deux tables de malachite de moyenne grandeur, un également en malachite en forme de tasse, un autre vase carré avec son pied en jaspe et deux tronçons de colonnes de pièces de rapport comm les tables et le vase. Le tout a été décaissé et déposé au pavillon de Flore. Ces objets sont peut-être précieux comme matière mais il faudra les monter et les orner de bronzes très riches pour leur donner du prix” Charles Percier exécute pour les mettre en valeur deux dessins des bas de bibliothèques, de la vasque dont celui-ci et des candélabres que Jacob-Desmalter devra exécuter. Les malachites sont exposées dans le salon de la paix au palais des Tuileries en octobre 1808. Le 12 janvier 1809, les malachites sont remises à FHG Jacob-Desmalter2. Une soumission de FHG Jacob-Desmalter de janvier 18093 payée le 18 septembre 1810 mentionne: Monture des malachites pour le nouveau cabinet de l’Empereur au palais des Tuileries : Une grande vasque en malachite, montée par trois grandes chimères à têtes d’Hercule avec peau de lion en bronze , fait exprès, le modèle de ces chimères et celui en bois de la vasque pour pouvoir en faire la monture, les bronzes fondus, ciselés et dorés au mat, conforme au premier dessin : 6 500 F. Le 2 décembre Fontaine écrit : « je les ai fait exposer dans la galerie de Diane, les cadeaux de l’Empereur de Russie qui ont été ajustés et montés à grands prix par M. Jacob » Ce mobilier, placé dans le Grand Cabinet de l’Empereur aux Tuileries, est jugé trop petit, il est transporté avec précaution par Jacob à Trianon le 8 aout 18104 mais l’empereur le fait momentanément replacé aux Tuileries le 10 octobre et il revient définitivement à Trianon le 6 février 1811. Cabinet du Couchant au XVIIe siècle, chambre de la duchesse de Bourgogne, devenue Salon de l’Empereur, cette pièce est spécialement aménagée pour présenter les blocs de malachite de Sibérie envoyés en 1808 par le tsar Alexandre Ier à Napoléon. Il est intéressant de noter que Percier a noté sur son aquarelle 6 000 f. et que la réalité de la soumission est 6?500 f. et de constater aussi concernant leur liens avec la Russie que lui et Pierre-Léonard Fontaine, malgré leurs nombreuses occupations, prenaient le temps d’envoyer des esquisses à l’Empereur russe qui “souhaitait être tenu au courant des oeuvres d’art dont l’Empereur français agrémentait sa capitale”. Mais ils envoyaient des copies exécutées par leurs élèves conservées au musée de l’Ermitage, les originaux ayant été conservés par leurs descendants, ceux de Jeanselme ou de Jacob-Desmalter comme cette aquarelle.7 Il est à mentionner que la vasque représentée sur cette aquarelle existe toujours, impressionnante par ses dimensions importantes d’une hauteur de 112 cm et de 106 cm de diamètre, avec les n° d’inv GT 1859, T1359 et T185c. Conservée au Grand Trianon dans le Salon des Malachites depuis 1811, autrefois Salon de l’Empereur. 1- PL Fontaine, Journal 1799-1853, premier Tome 1799-1824, Paris 1987, SHAF ed., p. 211. 2- O2 688: reçu des malachites 3- O2 687 4- O2 560 5- O2 517 6- O2 555 7- Cf: Arcadi Gaydamak, l’Empire Russe, Architecture, Arts Appliqués et Décoration Intérieure 1800-1830, Moscou 2000, Trefoil Ed., p. 261. Bibliographie : - D. Ledoux-Lebard, Le Grand Trainon, Meubles et Objets d’art, inventaire général du musée national de Versailles et des Trianons, Paris 1975, de Nobele Ed., 106-111. - Hector Le fuel, FHG Jacob-Desmalter, Paris 1923, Morancé Ed. CHARLES PERCIER (1764-1838) ORIGINAL AND PREPARATORY WATERCOLOR OF THE LARGE BASIN FOR THE TUILERIES PALACE, MOUNTED IN 1810 BY JACOB-DESMALTER. WATERCOLOR, WASH. EMPIRE PERIOD
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue